NOUVELLES

Caisse populaire : Saint-Sauveur perd un point de service

13/11/2012 03:23 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

La fermeture d'un point de service de la Caisse populaire Desjardins suscite du mécontentement dans le quartier Saint-Sauveur. D'ici la fin de l'année, seuls les guichets automatiques seront maintenus à la succursale située sur la rue Saint-Vallier Ouest.

La direction de la Caisse explique qu'une diminution de l'achalandage de moitié depuis un an à ce point de service est à l'origine de cette décision. La Caisse prévoit économiser plus de 300 000 $ par année grâce à cette fermeture.

Environ 2000 membres sont affiliés à ce point de service. Selon l'Association coopérative d'économie familiale de Québec (ACEF), au moins 200 personnes du quartier ne fréquentent aucune autre succursale de la Caisse populaire.

La porte-parole de l'ACEF, Hélène Hamel, affirme qu'il s'agit d'une décision prise aux dépens des plus démunis et des personnes âgées qui seront déstabilisés par ce changement majeur pour eux. « Ces personnes-là souvent ne sont pas des utilisateurs du guichet automatique », souligne Mme Hamel.

Selon elle, cette fermeture occasionne aussi des problèmes de transport pour les usagers qui se déplacent à pied. Le centre offrant les services au comptoir le plus près est situé à un kilomètre.

Le directeur général de la Caisse populaire Desjardins du centre-ville de Québec, Denis Laforest, affirme néanmoins qu'il ne s'agit pas d'une diminution de service. « C'est un point de contact avec la clientèle. Il n'y aura pas l'ensemble des services comme il y avait actuellement, mais on garde nos deux guichets automatiques », fait-il valoir.

Un employé de Desjardins sera sur place pendant quelques semaines pour aider les usagers à faire la transition et effectuer leur transaction au guichet automatique.

Le point de service de la Caisse populaire du centre-ville de Québec sur la rue Saint-Vallier doit fermer définitivement ses portes le 31 décembre.

PLUS: