« Quand la musique change des destins ». Tel est le slogan de Jeunes musiciens du monde (JMM), un organisme à vocation sociale ayant pour but de mettre sur pied des écoles de musique gratuites afin de favoriser l'accomplissement et l'estime de soi chez les jeunes issus de milieux populaires. L'institution tenait jeudi soir, à Montréal, sa soirée-bénéfice annuelle, qui aura également son pendant dans la ville de Québec le 15 novembre prochain.

Près de 500 personnes étaient attendues pour l'événement caritatif, qui débutait par un cocktail dînatoire où étaient offertes des bouchées concoctées par quelques-uns des meilleurs restaurants et traiteurs de la métropole, et culminait en un spectacle dont la direction artistique était assurée par Yann Perreau, porte-parole de JMM depuis trois ans.

Le public réuni au Théâtre Telus a ainsi pu entendre Jorane, Mara Tremblay, Dany Placard, Damien Robitaille, Marco Calliari et plusieurs autres chanteurs venus apporter leur soutien à la cause. L'ensemble était animé par Rebecca Makonnen, d'Espace Musique et Patrick Masbourian, de la Première Chaîne de Radio-Canada. Bien sûr, les enfants des cinq établissements célébrés ont aussi eu la chance de démontrer leur savoir-faire, en se commettant à tour de rôle, en groupe et avec cœur, sur des compositions originales ou des airs connus, en ouverture de prestation.

« Les soirées-bénéfices de Jeunes musiciens du monde représentent le quart de notre financement annuel, a souligné Blaise Fortier, l'un des quatre co-fondateurs du mouvement. Ainsi, plus de 600 jeunes peuvent s'amuser et développer leur persévérance en faisant de la musique. »

En 2011, 150 000$ avaient été amassés grâce à la contribution de 2700 participants aux rassemblements de Montréal et Québec. Relevant le chiffre, l'organisateur a aussi salué la générosité des personnalités qui s'étaient déplacées pour prendre part à la fête et appuyer l'œuvre de JMM.

« Les gens qui sont ici sont tous des amis qui sont sensibles à la cause et qui étaient disponibles ce soir, a-t-il précisé. Chaque année, on a une réponse incroyable de la part des artistes. Ceux-ci n'hésitent jamais à s'impliquer. »

À Québec, la soirée-bénéfice aura lieu au Théâtre Impérial, et des têtes d'affiche comme Marc Déry, Elisapie Isaac, Bran Van 3000, Keith Kouna, Élage Diouf et plusieurs autres se succéderont sur scène. Isabelle Guilbeault, d'Espace Musique, et Patricia Tadros, de la Première chaîne de Radio-Canada, agiront à titre d'hôtesses.

À ce jour, Jeunes musiciens du monde répertorie cinq écoles, à Montréal (Hochelaga-Maisonneuve), Québec (quartier Saint-Sauveur), Sherbrooke (quartier Ascot), en Abitibi-Témiscamingue (Kitcisakik) et en Inde, près de la communauté de Dharwad. C'est d'ailleurs dans ce pays que l'initiative est née. Fondée en 2001, la bannière permet de loger, de nourrir, de vêtir et de soigner les bambins qui y sont inscrits, en plus de leur fournir une éducation musicale de qualité, complément qui leur servira tout au long de leur scolarité.
Pour en apprendre davantage sur JMM ou faire un don, on consulte le www.jeunesmusiciensdumonde.org.

Loading Slideshow...
  • Un jeune apprend à jouer du violon

  • Cours de guitare

  • Période de percussions!

  • Cours de guitare

  • Une jeune fille montre son djembé

  • Une chanson d'accordéon?

  • De la danse en Inde

  • JMM en Inde