NOUVELLES

La Palestine en quête du statut d'État non membre à l'ONU

09/11/2012 12:47 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

La Palestine a franchi une première étape jeudi pour faire passer son statut au sein des Nations unies d'observateur à État non membre observateur en faisant circuler l'ébauche d'une résolution parmi les 193 États membres de l'ONU et en leur demandant leur soutien.

La mission d'observation palestinienne a déclaré qu'aucune décision n'avait été prise quant au moment où la résolution serait soumise au vote de l'Assemblée générale des Nations unies.

Un diplomate palestinien a révélé sous le couvert de l'anonymat que les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe avaient prévu discuter de la résolution et de sa présentation à l'occasion d'une rencontre au Caire les 12 et 13 novembre.

Une lettre de la mission d'observation qui accompagne la résolution invite les États membres à appuyer la requête de la Palestine concernant le rehaussement de son statut à l'ONU et indique que la proposition fera l'objet d'un vote à l'Assemblée générale à une date qui sera annoncée ultérieurement.

Il n'y a pas de droit de veto à l'Assemblée générale et la résolution a d'excellentes chances d'être adoptée puisque la majorité des États membres de l'organisation internationale sont favorables à la cause palestinienne.

La résolution précise que, jusqu'à présent, 132 pays ont reconnu « l'État de la Palestine ». Son approbation donnerait plus de poids aux revendications des Palestiniens concernant la Cisjordanie, la bande de Gaza et Jérusalem-Est, des territoires envahis par Israël en 1967.

En septembre 2011, la Palestine avait présenté une demande pour devenir un État membre des Nations unies, mais l'organisation n'a pas donné suite à la requête parce qu'elle exige l'assentiment du Conseil de sécurité et que les États-Unis ont clairement fait savoir qu'ils utiliseraient leur droit de veto pour la bloquer jusqu'à ce que les Palestiniens s'entendent avec les Israéliens.


Associated Press

PLUS: