Deux blessés dans une explosion au centre de recherche de Bombardier, à Valcourt en Estrie

Publication: Mis à jour:
BOMBARDIER VALCOURT
PC

VALCOURT, Qc - Les installations de la compagnie Bombardier Produits Récréatifs à Valcourt, en Estrie, ont été fermées vendredi et jusqu'à nouvel ordre, le temps de déterminer les causes d'une violente explosion suivie d'un incendie qui a fait deux blessés graves, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Dans l'accident, un employé de 38 ans et un agent de sécurité de 54 ans ont été brûlés sérieusement. Leur état a forcé leur transport au centre des grands brûlés de l'Hôpital de l’Enfant-Jésus à Québec.

L'un d'eux se trouve dans un état grave, mais stable, l'autre inspire plus d'inquiétudes selon Geneviève Dupuis, porte-parole du CHUS de Québec.

Les victimes ont été placées dans un coma artificiel le temps de traiter leurs blessures.

Un périmètre a été érigé près de BRP et aucun employé ne se trouvait sur le site vendredi. De l'extérieur par contre, il était possible d'observer beaucoup de va-et-vient en raison de l'enquête menée par des autorités externes.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), l’explosion est survenue vers minuit 20 et semblait provenir du laboratoire du centre de recherche de l'entreprise.

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) s'est rendue sur place pour tenter de déterminer l'origine de l'explosion.

Les employés du Centre de recherche et développement ont été informés des événements tôt vendredi. Une ligne d'information a été établie et l'entreprise s'affaire maintenant au soutien de ses employés et leurs familles.

Selon Vincent Morin, vice-président au développement de produits chez CAN-AM, il est difficile de dire quand reprendront les travaux.

Les installations de BRP à Valcourt servent à la production des motoneiges Ski-Doo, des motomarines Sea-Doo et des roadsters Can-Am.

En plus de l'assemblage, de l'ingénierie et de l'administration, on y effectue des travaux de recherche et de développement.