Trucs et conseils santé et famille: Six manières de rendre votre pharmacie plus sécuritaire pour vos enfants

Publication: Mis à jour:
PHARMACIE SECURITAIRE
Six manières de rendre votre pharmacie plus sécuritaire. | Alamy

La pharmacie de votre salle de bains contient probablement des médicaments très utiles, qui peuvent parfois même sauver des vies, mais elle pose aussi un risque pour votre famille… Suivez ces conseils compilés par Parent Squad pour réduire les chances de problème.

1. Assurez-vous que vos médicaments sont bien organisés. Lorsqu’une urgence survient, ce n’est pas le temps de fouiller désespérément pour trouver quel petit flacon est le bon. Séparez les médicaments pour les enfants de ceux des adultes, pour éviter les mélanges fâcheux, et gardez les médicaments que vous utilisez le plus souvent dans un endroit facile d’accès.

2. Vérifiez les dates d’expiration régulièrement. Les médicaments perdent de leur efficacité une fois la date expirée, alors il est important de bien vérifier les dates, une fois par année au moins. Les médicaments laissés dans un endroit chaud et humide peuvent également avoir besoin d’être jetés plus rapidement. Si vous avez un doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

3. Jetez les médicaments de manière sécuritaire. Il y a différentes façons de le faire, par exemple de les mélanger à de la litière pour chats ou à des grains de café moulu avant de les mettre à la poubelle. Cela réduira grandement la probabilité qu’ils tombent entre de mauvaises mains.

4. Ne jouez pas au médecin. Même si vous utilisez beaucoup de remèdes naturels comme des herbes ou des traitements homéopathiques, il est toujours prudent de consulter un professionnel de la santé – même s’ils sont naturels, ces remèdes peuvent avoir un impact sur la prise d'autres médicaments, que ce soit ceux sous ordonnance ou en vente libre.

5. Utilisez un cadenas. Même si cela peut paraître extrême, les autorités en santé rappellent que des dizaines de milliers d’enfants sont traités chaque année dans les urgences pour des surdoses accidentelles. Celles-ci surviennent la plupart du temps à la maison, en raison d'une pharmacie qui n’a pas été assez bien protégée. Il faut également penser aux adolescents. Malheureusement, ceux-ci sont plus susceptibles d’abuser des médicaments auxquels ils ont accès directement.

6. Prévoyez le coup. Assurez-vous d’avoir en main des articles vous permettant de faire face à (presque) toutes les éventualités, comme des pansements et de l’onguent antibiotique, des antihistaminiques, de la solution d’hydratation (de type Pedialyte), des médicaments contre la douleur et la fièvre, un thermomètre ainsi que de l’alcool à friction ou du peroxyde.