Huffpost Canada Quebec qc

Collusion à Montréal: des employés municipaux inquiets signent une lettre ouverte

Publication: Mis à jour:
HOTEL DE VILLE
Shutterstock

MONTRÉAL - Le vent de suspicion qui souffle sur la Ville de Montréal pèse sur les employés municipaux qui signent une lettre ouverte à l'intention des citoyens Montréalais.

Selon eux, les allégations et les témoignages livrés devant la Commission Charbonneau ont terni l'image de l'institution et de la fonction publique montréalaise.

Dans leur lettre aux Montréalais, ces travailleurs disent subir les contrecoups des gestes posés par les personnes citées et disent comprendre l'inquiétude de la population et le sentiment d'une confiance trahie.

Se décrivant eux aussi comme des citoyens et contribuables, ils rappellent qu'ils espèrent comme les autres Montréalais une gestion saine, honnête, intègre et efficace des fonds publics.

Ils souhaitent toutefois rappeler que Montréal est une «organisation» et qu'au sein des différents services et secteurs d'activités de la Ville travaillent des gens «dévoués, honnêtes et compétents».

La lettre est signée par Guy Hébert, directeur général de la ville de Montréal et plusieurs représentants syndicaux. Elle est publiée après plusieurs révélations faites devant la Commission Charbonneau, où d'anciens fonctionnaires ont avoué que les contrats municipaux avaient été gonflés avec la participation de fonctionnaires à des stratagèmes de corruption ou de collusion.

La Ville de Montréal a procédé à la suspension sans solde de quatre employés nommés dans le cadre de la commission, le temps de mener des enquêtes internes.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Démission de Gérald Tremblay
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Corruption: les employés de Montréal perdent le moral