NOUVELLES

Obama réélu: Donald Trump appelle à la "révolution" après une élection "honteuse"

07/11/2012 10:12 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST
AP
FILE - In this file photo taken April 25, 2011, Donald Trump is interviewed in New York. A spokesman for Trump said, Friday, Dec. 23, 2011, the businessman and television host changed his voter registration in New York state from Republican to unaffiliated, preserving his option to seek the presidency in 2012. (AP Photo/Richard Drew, File)

ÉLECTIONS AMÉRICAINES: On se rappelle que Donald Trump avait promis 5 millions de dollars à une ONG si Barack Obama détaillait son passé et prouvait sa nationalité. Le milliardaire américain fait encore parler de lui le soir de l'élection, en s'insurgeant contre la victoire du président sortant.

"Il a perdu le vote populaire et a gagné l'élection. Il devrait y avoir une révolution dans ce pays", lance-t-il sur Twitter. "Cette élection est une honte totale et une parodie. Nous ne sommes pas en démocratie!", continue Donald Trump, assurant qu'il ne faut pas "laisser cela arriver", tout en invitant ses lecteurs à "marcher sur Washington". Rien de moins.

Pourquoi un tel débordement de la part de Donald Trump? En dehors du fait que le milliardaire républicain ne soutenait pas vraiment Barack Obama, sa colère provient des chiffres du vote populaire. À l'heure où Donald Trump écrivait ces tweets, les dépouillements donnent l'avantage à Mitt Romney sur le vote national. Mais Barack Obama a remporté une majorité de grands électeurs via les Etats-clés qui pouvaient basculer entre les deux camps.

De plus, au fur et à mesure des dépouillements, Barack Obama a rattrapé son retard et a même clairement dépassé Mitt Romney au niveau du vote populaire, avec plus de 2 millions de voix d'avances à 11h.

Mais deux heures après les tweets de Donald Trump, les chiffres ont bien changé: Barack Obama est devant Mitt Romney sur le vote national, avec plus de 300.000 électeurs d'avance.

INOLTRE SU HUFFPOST

La joie et les pleurs
Soirée électorale aux États-Unis
Les "memes" drôles des élections américaines
Obama, le président des mèmes
U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election