NOUVELLES

Red Bull pointe Renault

05/11/2012 10:25 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Les relations entre Red Bull et Renault ne vont pas s'améliorer. L'équipe dit que la disqualification de Sebastian Vettel à Abou Dhabi est le résultat d'une erreur de son partenaire-moteur.

Après les problèmes d'alternateur, responsabilité de Renault, qui ont coûté des points à Vettel et à Red Bull, voici que l'équipe est exclue des qualifications à Abou Dhabi car la voiture de Vettel n'avait pas assez de carburant à son retour aux puits.

Il faut au minimum 1 litre, et il n'y en avait que 850 ml. D'où la décision de la FIA.

Red Bull a fait sa petite enquête et a décidé d'envoyer la balle à son partenaire-moteur.

« C'est dur à accepter, a dit Christian Horner, patron de l'équipe. Chez Renault, on est certain d'avoir mis suffisamment d'essence, mais nous n'avons pu extraire le minimum requis après la qualif. Je crois que la quantité restante (dans le réservoir) était trop limite. »

Christian Horner a alors expliqué que les calculs de quantité d'essence à verser sont faits à l'avance, et adaptés le jour même en fonction des circonstances.

« Notre ingénieur de course fournit à l'ingénieur-moteur la quantité d'essence à verser en fonction du nombre de tours à faire, a expliqué M. Horner. Ensuite, ce n'est plus du ressort de l'équipe, et nous nous fions à l'expertise de Renault pour s'assurer que tout fonctionne. Malheureusement, c'est là qu'il y a eu un problème. »

« Ce sont des choses qui arrivent. Je suis certain que Renault a appris de ce qui s'est passé, et de toute façon, nous nous en sommes quand même bien sortis en course. »

Christian Horner n'aurait pas été aussi courtois dans ses commentaires si Sebastian Vettel avait marqué moins de points (ou pas du tout) à Abou Dhabi.

Le patron de Red Bull a tenu à saluer l'optimisme de son pilote vedette.

« Samedi soir, nous voulions tous nous trancher les veines, a admis Christian Horner. Mais Sebastian nous a dit de ne pas nous en faire, et m'a donné rendez-vous sur le podium. Sa force mentale nous est très précieuse. »

PLUS: