NOUVELLES
04/11/2012 06:53 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

Ouragan Sandy: après les pannes de courant et la pénurie d'essence, le froid

AP
Roxanne Boothe use a flashlight as she walks a hallway Sam Burt Houses, where she is president of the tenants association, on Saturday, Nov. 3, 2012 in Coney Island, N.Y. The complex, which has been without power since Monday, flooded during superstorm Sandy and a 90-year-old woman who had lived there for more than 40 years drowned on the first floor. "We have no heat, no water, no electricity, it’s dark in the whole building," said Boothe, frustrated that the Red Cross or FEMA assistance has not reached her neighborhood." (AP Photo/Bebeto Matthews)

NEW YORK, États-Unis - Les prochains jours s'annoncent difficiles pour les résidants de la région de New York et du New Jersey puisque des températures froides s'ajouteront aux pannes de courant et à la pénurie d'essence qui sévissent déjà dans ces zones durement touchées par le passage de l'ouragan Sandy la semaine dernière.

Le mercure devrait s'approcher du point de congélation dans la nuit de dimanche à lundi, alors que près de 700 000 foyers et entreprises de New York, de sa banlieue nord et de Long Island sont toujours privés d'électricité. Au New Jersey, plus de 900 000 maisons et compagnies se trouvaient dans la même situation.

Même si ces deux États ont essuyé le plus fort de l'ouragan, Sandy a tué plus de 100 personnes dans 10 États, sur un rayon de quelque 1600 kilomètres. La tempête a privé de courant environ 8,5 millions de résidences et de firmes et entraîné l'annulation de près de 20 000 vols.

Le coût total des dommages causés par Sandy est évalué à 52 milliards $, ce qui la place en deuxième position du palmarès des tempêtes les plus coûteuses de l'histoire des États-Unis derrière Katrina, qui a ravagé la Nouvelle-Orléans en 2005.

Durant le week-end, New York a ouvert des refuges chauffés dans les quartiers sans électricité et le maire Michael Bloomberg a exhorté les personnes âgées qui n'avaient pas de chauffage à s'y rendre. La ville a aussi distribué 25 000 couvertures aux gens qui voulaient absolument rester chez eux.

Le marathon de New York, qui devait se tenir dimanche, a été annulé à dernière minute, et certains des coureurs ont pris la décision d'aller prêter main-forte aux habitants de Staten Island, où Sandy a causé d'importants dégâts.

Des pluies diluviennes prévues pour le milieu de la semaine faisaient craindre le pire à ceux qui ont fait les frais de l'ouragan alors que la pénurie d'essence en raison de l'interruption des livraisons et de l'impossibilité d'actionner les pompes — faute d'électricité — poussaient les automobilistes à attendre des heures en file devant les stations-services dans l'espoir de faire le plein.

Les risques de vols et d'autres actes criminels dans les quartiers sans électricité demeuraient encore élevés. Après avoir reçu des plaintes au sujet de personnes s'étant fait passer pour des employés des services publics afin d'avoir accès à des résidences, la police de Long Island a rappelé à la population que la plupart des réparations seraient effectuées à l'extérieur et que les vrais travailleurs ne devraient donc pas avoir besoin d'entrer dans les maisons.

INOLTRE SU HUFFPOST

ハリケーン「サンディ」のつめあと