INTERNATIONAL
04/11/2012 07:48 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

Israël a failli attaquer les sites nucléaires iraniens en 2010

AP

JÉRUSALEM - Une émission d'informations israélienne affirme que le premier ministre de l'État hébreux a demandé à l'armée de se préparer à attaquer les sites nucléaires iraniens en 2010, mais que cette dernière n'était pas prête.

Dans des extraits d'entrevues diffusés dimanche, le ministre de la Défense Éhoud Barak a déclaré qu'au moment où l'armée aurait été mobilisée, la capacité de frappe n'existait pas.

L'entrevue cite également l'ancien chef du Mossad Meir Dagan, qui aurait dit au premier ministre Benyamin Nétanyahou que cet ordre était illégal, et que l'appui du cabinet était nécessaire.

L'entrevue doit être présentée dans son intégralité lundi.

Israël considère l'Iran comme une menace existentielle en raison de son programme nucléaire, de ses appels répétés à la destruction d'Israël et de son appui à des militants anti-Israël.

L'Occident suspecte l'Iran de tenter de développer des armes nucléaires, ce que Téhéran nie. Israël a laissé entendre qu'une frappe militaire serait approuvée si les sanctions économiques échouaient.