POLITIQUE
04/11/2012 08:48 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

Le maire de Laval, Gilles Vaillancourt, s'apprêterait à démissionner

PC

Le maire de Laval, Gilles Vaillancourt, s'apprêterait à démissionner de son poste. Selon TVA, il présentera officiellement sa démission d'ici mercredi.

Gilles Vaillancourt a temporairement quitté ses fonctions de maire de Laval il y a une dizaine de jours. Son médecin lui aurait conseillé de se reposer afin qu'il « retrouve la quiétude d'esprit d'esprit nécessaire pour effectuer une réflexion », indiquait le communiqué publié lors de l'annonce de son retrait.

Après avoir fait l'objet de perquisitions menées par l'UPAC, après avoir été cité devant la Commission Charbonneau, le maire aurait donc finalement tranché en faveur d'une démission.

L'information n'a pas été confirmée par l'attachée de presse du maire Vaillancourt, qui n'aurait pas été mise au courant, selon La Presse.

De son côté, TVA affirme que Gilles Vaillacourt aurait pris cette décision afin de se consacrer à la défense de sa réputation.

Le vice-président du comité exécutif de la Ville de Laval, Basile Angelopoulos, pourrait assurer l'intérim en attendant de futures élections.

Maire de Laval depuis 1989, Gilles Vaillancourt est conseiller du district Laval-des-Rapides depuis 39 ans. Il a succédé au maire Claude U. Lefebvre, du Parti du Ralliement Officiel. Il a été président de l'Union des municipalités du Québec de 1995 à 1997. L'homme de 71 ans a été réélu maire en 1997, 2001, 2005 et en 2009 avec une majorité de près de 38 000 voix sur les 97 965 votes enregistrés.

Lors des dernières élections, du 1er novembre 2009, Gilles Vaillancourt a été réélu avec une majorité de 61,29 pour cent, devant Lydia Aboulian, candidate à la mairie pour le Mouvement lavallois.