DIVERTISSEMENT
02/11/2012 04:18 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Critique de film: "Les Mondes de Ralph", une totale réussite en 8 bits

Les Mondes de Ralph s'amorce comme dans Toy Story, sauf que cette fois, ce ne sont pas des jouets qui prennent vie en l'absence des humains, mais des personnages pixélisés des jeux vidéo d'une salle d'arcade. Le nouveau film d'animation en 3D des studios Disney signé par Rich Moore - l'homme également derrière certains épisodes des Simpsons et de Futurama - nous entraîne au cœur d'une histoire captivante menée tambour battant et qui sera ravir aussi bien les petits comme les grands.

Cela fait maintenant des décennies que l'imposant Ralph La Casse joue le même personnage, celui du méchant de service dans un jeu vidéo au style Donkey Kong où le beau rôle est tenu par le trop parfait Fix-it Félix Jr. Pourtant voilà, Ralph en a franchement assez de sa condition de loser, il voudrait lui aussi être un gagnant pour une fois dans sa vie.

Il décide alors de braver l'interdit ultime en quittant l'écran de son jeu afin d'aller trouver la gloire et le respect dans d'autres univers virtuels. Ce qu'il ne sait pas, c'est que les conséquences de sa fuite libèrent une terrible menace sur le fragile équilibre qui existe entre tous les jeux de la salle d'arcade.

Jennifer Lee et Phil Johnston (Cedar Rapids) ont ingénieusement ficelé un scénario trépidant qui mélange le road-movie et le film d'aventure rétro bourré de clins d'œil nostalgiques. Les amoureux de jeux vidéo reconnaîtront assurément leurs héros de jeunesse. Ils sont tous là ou presque, du dinosaure Yoshi à Pacman en passant par le hérisson Sonic et le catcheur russe Zangrief. Toute une panoplie de personnages ultra-cultes qui se donnent la réplique pour notre plus grand plaisir.

Le spectateur risque de s'attacher également à des nouveaux venus sortis tout droit de l'imaginaire des deux scénaristes. Car la quête de Ralph La Casse qui s'avère finalement une recherche identitaire le pousse à faire la connaissance de personnages aussi meurtris que lui.

Un périple qui l'oblige à participer à une bataille intergalactique dans le jeu de guerre pour adulte Hero's Duty sera l'occasion de rencontrer la sergente Calhoun, une dure-à-cuire qui porte en elle un triste passé. Mais c'est surtout son arrivée dans le monde rose bonbon de Sugar Rush - gouverné par un étrange souverain - que Ralph va découvrir le véritable sens de l'amitié au contact d'une gamine effrontée au doux nom de Vanellope von Schweetz.

Composée d'images numériques renversantes, Les Mondes de Ralph est une œuvre colorée qui ne manque pas de charme. On est d'ailleurs rapidement entraîné dans ses nombreuses péripéties qui réussissent à nous tenir en haleine du début jusqu'à la fin.

Wreck-It Ralph - Buena Vista - 101 minutes - Sortie en salles le 2 novembre 2012 - États-Unis.

Pour plus de nouvelles cinéma, visitez zabmag.com.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les Mondes de Ralph