MÉDITATION. Stress, angoisse, manque de concentration, ne laissez plus vos émotions décider pour vous. La méditation a beau tirer ses origines de la philosophie indienne, cette activité n'est pas réservée qu'aux mystiques. Que vous ayez du mal à prendre une décision ou que vous soyez simplement stressé par votre travail, méditer peut vous aider non seulement à retrouver votre calme, mais aussi à mettre de la distance pour, in fine, clarifier les choses dans votre esprit.

En ces temps difficiles où tout s'accélère, certains voient même la méditation comme un outil particulièrement approprié pour affronter le monde contemporain. Pourtant, la méditation fait peur, on s'en méfie, alors qu'indépendamment du contexte religieux ou culturel, elle peut être pratiquée par tous. Mais si on entend beaucoup parler de méditation, comment la pratiquer? Par où commencer? Bref, comment ça marche?

Aux antipodes des idées reçues, Le HuffPost C'est la vie vous propose un bref aperçu des principes de bases de la méditation, et surtout un diaporama qui explique, étape par étape, la pratique de la méditation afin que, dès ce soir, vous puissiez vous y essayer.

La comparaison du verre d'eau

Pour se faire une idée de ce qu'est la méditation, les experts comparent souvent l'esprit humain à un verre d'eau rempli de boue. L'eau est trouble, comme peut l'être notre esprit dans des moments de stress intense ou de confusion. Méditer, c'est laisser reposer le verre d'eau: au bout d'un moment, les sédiments retombent au fond du verre et l'eau redevient claire, comme l'esprit. Ainsi, par la posture immobile de méditation, le méditant retrouve une sérénité, une paix intérieure qui va renforcer son énergie vitale. Mais pas seulement...

Mettre un terme au stress et aux angoisses

On peut se demander pourquoi une pratique qui repose sur l'immobilité, chose a priori apathique et ennuyeuse, rencontre un tel enthousiasme? La réponse est simple: ses bienfaits sont nombreux. Avant tout, la méditation permet le retour au calme intérieur et met un terme au stress et aux angoisses qui viennent troubler constamment notre quotidien. Lorsqu'on s'apaise, on retrouve aussi un équilibre émotionnel. L'effet calmant de la méditation se fait généralement sentir dès la première séance, l'objectif étant une pratique régulière pour se réaliser pleinement "ici et maintenant", que se soit au travail, quand on fait la vaisselle ou quand on s'occupe de ses enfants. À la longue, vous allez aiguiser votre concentration et votre capacité à gérer les situations stressantes avec calme.

Les bienfaits sur la santé

De nombreux problèmes de santé sont associés à l'anxiété. Certains affirment que les risque de souffrir d'une maladie cardiaque ou de certains types de cancer peuvent être réduits grâce à la pratique de la méditation. De plus, cette pratique encourage une bonne digestion, régule la pression sanguine et renforce votre immunité.

Même s'il est conseillé de pratiquer dans un centre de méditation reconnu, rien de vous empêche de consacrer vingt minutes par jour à la méditation.

Le HuffPost vous explique en images, les différents points de la posture:

Loading Slideshow...
  • La posture du lotus

    Asseyez-vous bien au centre d'un coussin ferme et épais. Votre bassin doit être surélevé. Posez votre pied gauche sur votre cuisse droite, et inversement, comme sur la photo. Cette posture du lotus demande beaucoup de souplesse. Cependant, il est possible de faire le demi-lotus, en ne posant qu'un seul pied sur votre cuisses, ou le quart de lotus, en laissant vos pieds croisés sur le sol. Dans l'idéal, vos genoux doivent servir d'appui et s'ancrer dans le sol.

  • La position des mains

    Chaque école a sa posture. Mais si vous débutez, le plus simple est de poser vos mains, les paumes vers le haut sur vos deux cuisses. Vous pouvez aussi joindre le bout de votre pouce et celui de votre majeur, en essayant de former un cercle. Vos épaules et vos bras doivent être complétement relâchées.

  • La position de la tête

    La colonne vertébrale doit être droite. Il faut pousser le sommet du crâne vers le ciel tout en rentrant le menton, sans exercer de pression. Le bout de la langue se place naturellement derrière les deux dents de devant. Le regard doit tomber à environ un mètre devant vous et vos paupières sont mi-closes.

  • La respiration

    La respiration est essentielle dans la pratique de la méditation. Elle n'est pas pulmonaire mais ventrale. La bouche est fermée, on respire par le nez. L'inspiration se fait normalement mais l'expiration est profonde. Il se peut qu'en début de séance, vous sentiez votre diaphragme tendu. Il va se décontracter naturellement. Pendant la méditation, il est important de rester concentré sur la respiration, en se focalisant sur les mouvements des narines ou sur le mouvement du ventre.

  • L'activité mentale

    On ne peut arrêter ses pensées. Elles passent sans cesse, comme des nuages. L'important est de les observer passer, sans les retenir. Pour cela, il faut centrer son attention sur les différents points de la posture décrits plus haut, et sur une respiration profonde. Le mental, comme les tensions du corps, s'apaise au bout de quelques minutes. c'est l'immobilité du corps qui permet l'apaisement. Il est important d'apprécier cette immobilité.