POLITIQUE
29/10/2012 01:43 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Le DGE sollicite les dénonciateurs grâce à une nouvelle ligne téléphonique

Alamy

QUÉBEC - Le Directeur général des élections du Québec (DGE) a mis en place lundi une ligne téléphonique pour recueillir les dénonciations de financement politique illégal.

Toute personne croyant détenir des informations sur des contributions politiques ou sur des dépenses électorales faites en contravention de la loi peut contacter les services du DGE par ce nouveau service.

Les renseignements transmis au DGE pourront concerner les ordres provincial, municipal ou scolaire, et l'anonymat des sources sera préservé. Les cas de prête-noms, de contributions versées comptant ou de dépenses non déclarées sont quelques-uns des exemples qui pourront être dénoncés.

Grâce aux informations dont il disposera, le DGE, Jacques Drouin, souhaite jouer davantage son rôle de poursuivant devant la Cour du Québec.

N'importe quelle information est susceptible de s'avérer utile puisqu'elle peut éventuellement être recoupée par d'autres renseignements, a indiqué le DGE dans un communiqué.

«On entend souvent que 'tout le monde est au courant' de pratiques de financement illégal des partis politiques, mais bien peu de gens nous font part de faits concrets qui nous permettraient d’exercer davantage notre pouvoir de contrôle et de poursuivant public, a dit M. Drouin. Notre ligne de dénonciation servira à recueillir ce genre d’information.»

INOLTRE SU HUFFPOST

La commission Charbonneau en bref
Construction: la (longue) marche vers une enquête