Immigration : nouvelles règles contre les mariages frauduleux

Publication: Mis à jour:
JASON KENNEY
CP

Certains nouveaux mariés font désormais face à de nouvelles règles qui ont pour but, selon le gouvernement, de s'attaquer aux mariages frauduleux.

Les règles s'appliquent aux Canadiens et résidents permanents qui font entrer, de l'étranger, leur conjoint au Canada.

Les conjoints devront désormais vivre ensemble, dans ce que le gouvernement appelle une relation légitime, pendant au moins deux ans. À défaut de quoi, le conjoint immigré pourrait perdre son statut de résident permanent.

Le ministre de l'Immigration, Jason Kenney, se dit persuadé qu'en instaurant cette mesure, il sera plus facile d'identifier les cas de fraude et éviter que des Canadiens en soient victimes.

Cette règle sera applicable uniquement pour les couples mariés dont l'union a été prononcée il y a moins de deux ans et qui n'ont pas d'enfant au moment de son entrée en vigueur, à compter du samedi 27 octobre.

Le Conseil canadien pour les réfugiés consterné

Le Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) est consterné par cette nouvelle règle.

« Rendre la résidence permanente conditionnelle pour des conjoints parrainés donne du pouvoir au garant qui peut se servir des menaces de déportation afin de manipuler sa conjointe. Dans les situations de violence conjugale, cette mesure sera un cadeau à l'agresseur », a déclaré la présidente du CCR, Loly Rico.

Le CCR se demande également si la mesure réussira à dissuader les personnes qui utilisent le parrainage afin d'obtenir le statut d'immigration, car ils peuvent simplement rester dans la relation pour les deux années requises.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Le nouveau passeport canadien
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Immigration : nouvelles règles contre les mariages frauduleux ...

Divorce ou annulation de mariage(mariage gris [Résolu] | Droit ...