Huffpost Canada Quebec qc

La Chine lève son moratoire sur l'énergie nucléaire, plus d'un an après le drame de Fukushima, au Japon

Publication: Mis à jour:
FUKUSHIMA ANNIVERSARY
AP

PÉKIN, Chine - La Chine va poursuivre la construction de centrales nucléaires pour limiter sa dépendance au pétrole et au charbon, levant ainsi un moratoire imposé il y a un an après le désastre nucléaire de Fukushima, au Japon.

D'ici 2015, 30 pour cent de l'énergie du pays devrait être générée par des sources renouvelables et des centrales nucléaires, a annoncé le gouvernement chinois, qui s'était fixé auparavant un objectif moins exigeant de 15 pour cent de production d'énergie renouvelable d'ici 2020.

La Chine est le pays qui consomme le plus d'énergie au monde. Les nouvelles centrales nucléaires seront soumises à d'importantes mesures de sécurité, a précisé le gouvernement.

Pékin a adopté mercredi des plans de sécurité et de développement de nouveaux réacteurs qui seront construits de manière «continue» dans les zones côtières.

La Chine avait suspendu la construction de centrales nucléaires après le désastre nucléaire de Fukushima, la plus grave catastrophe de ce genre depuis Tchernobyl en 1986. Le 11 mars 2011, un tsunami provoqué par un tremblement de terre avait sérieusement endommagé le système de refroidissement de cette centrale nucléaire japonaise.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
L'après-Fukushima
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

La Chine lève le moratoire sur le développement de l'énergie ...

Cette nuit en Asie : Pékin et le nucléaire, VW numéro un en Chine ...

La Chine relance, mais ralentit, son programme de centrales ...

La Chine reste prudente avant la reprise de l'électricité nucléaire

L'énergie nucléaire anticipe un ralentissement de la croissance