Ariane Moffatt : un périple excitant à New York (PHOTOS/VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer
Geoffrey Dirat
Geoffrey Dirat

Ariane Moffatt revenait tout juste de New York lorsque nous l'avons croisée sur le tapis rouge de l'Autre Gala de l'Adisq, lundi soir. L'auteure-compositrice-interprète a offert deux spectacles en une seule journée au Webster Hall, l'une des salles les plus en vue de la Grosse Pomme. Elle y a décliné les pièces de son dernier album, MA, un opus bilingue qui, l'espère-t-elle, lui ouvrira les portes du marché américain.

« Ç'a été rapide, a toutefois déploré la chanteuse. Ç'a été 36 heures d'affilée, aller-retour. C'était difficile, mais c'est toujours agréable d'être à New York. Avec cet album, je pourrai aller de plus en plus à l'extérieur des terrains connus, et ça me plaît .Qui n'aime pas aller à New York ? »

C'est également dans cette ville que l'artiste a enregistré le vidéoclip de son plus récent extrait, Too Late, dans lequel on peut voir une cinquantaine de femmes faire du vélo à la tombée de la nuit. Est-ce à dire que les admirateurs québécois d'Ariane Moffatt pourraient « perdre » leur idole, si celle-ci choisissait de s'établir aux États-Unis ou en Europe pour de bon ?

« Me perdre ? Je ne penserais pas, s'est esclaffée la jeune femme. J'ai fait un album bilingue, qui témoigne bien de mon attachement pour le français. Je ne vais pas tourner le dos à ma patrie, à ma langue, mais ça me permet de vivre de nouvelles expériences. Après 10 ans de carrière, c'est plaisant d'avoir de nouveaux défis ! »

Ariane Moffatt se produira sur la scène du Théâtre Saint-Denis à l'occasion du 34ème Gala de l'Adisq, ce dimanche, sur les ondes de Radio-Canada.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Le tapis rouge de L'autre gala de l'ADISQ
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction