NOUVELLES

Roumanie: un diplomate russe renverse une étudiante et invoque l'immunité

22/10/2012 01:01 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST
AP
Embassy staff back a van into the underground garage at the Iranian embassy in Ottawa, Friday Sept.7, 2012. The Canadian government says it is shutting its embassy in Tehran and severing diplomatic relations amid recent attacks on foreign diplomats in Iran. Foreign Affairs Minister John Baird said Friday that the Canadian embassy in Tehran will close immediately and Iranian diplomats in Canada have been given five days to leave. He says he's worried about the safety of diplomats in Tehran following recent attacks on the British embassy there. He's also warning Canadians to avoid traveling to Iran. (AP Photo/The Canadian Press, Fred Chartrand)

BUCAREST, Roumanie - Une étudiante de 19 ans se trouvait dans le coma lundi après avoir été renversée par un diplomate russe alors qu'elle marchait sur le trottoir à Bucarest, a annoncé lundi la police roumaine. Le diplomate a refusé de se soumettre à un test d'alcoolémie ou tout prélèvement, invoquant son immunité diplomatique.

Une enquête est menée pour déterminer la responsabilité du diplomate russe de 34 ans dans l'accident, qui s'est produit dimanche après-midi dans les quartiers sud de la capitale roumaine, a confié Ioana Stancu, la porte-parole de la police à l'agence Associated Press. L'identité du diplomate n'a pas été divulguée.

L'étudiante a été hopitalisée à Bucarest et plongée dans un coma artificiel.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré lundi que le diplomate russe avait le droit d'évoquer son immunité sur le territoire roumain.