BIEN-ÊTRE

Nissan teste un système de braquage automatique d'urgence

22/10/2012 07:24 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Le constructeur Nissan annonce le développement d'un système innovant de braquage automatique d'urgence, en complément du freinage, dans le cas d'une collision imminente.

Pour mettre au point son système, Nissan a misé sur des équipements de détection et de contrôle embarqués, qui écartent automatiquement le véhicule de collisions potentielles en agissant directement sur la direction lorsque le freinage seul s'avère insuffisant.

Grâce aux données en provenance d'un radar et d'une caméra implantés à l'avant du véhicule, de deux radars arrière ainsi que de cinq scanners laser périphériques, le système de braquage automatique d'urgence agit dans un premier temps sur le freinage. Ensuite, il vérifie simultanément la présence d'une zone de fuite, dénuée d'obstacles, ainsi que l'absence de véhicules en approche à l'arrière.

Un pilote automatique intelligent

Dans ce cas de figure, le système affiche alors sur un écran la direction dans laquelle braquer son volant. Si le conducteur ne réagit pas assez rapidement, le système prend alors automatiquement la relève pour initier ce braquage et ainsi éviter l'accident.

Ce dispositif a été spécialement étudié dans le cadre de scénarios à risque bien spécifiques : intrusion soudaine, dans des zones à faible vitesse, de piétons ou d'animaux sur la route, embouteillages sur autoroute alors que le véhicule est lancé à pleine vitesse, etc.