NOUVELLES

Le NPD s'inquiète de la sécurité à la frontière

21/10/2012 01:08 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) s'inquiète de la sécurité qui prévaut au poste frontalier de Stanstead, en Estrie.

Les députés néo-démocrates de la région, Jean Rousseau et Pierre Jacob, et la porte-parole adjointe de l'opposition officielle en matière de sécurité publique, Rosane Doré-Lefebvre, feront part de leurs craintes lors d'un point de presse, dimanche, à Stanstead.

Le poste frontalier de Stanstead est qualifié de « passoire » par certains intervenants, alors que de nombreuses personnes y traverseraient illégalement pour ensuite demander l'asile au Canada.

À Magog, notamment, la police locale aurait intercepté plusieurs illégaux pour ensuite les remettre entre les mains de la GRC.

Le manque d'effectifs au poste de Stanstead serait en partie responsable de la situation.


PLUS: