NOUVELLES

Lance Armstrong admet que les dernières semaines ont été «difficiles»

21/10/2012 12:14 EDT | Actualisé 21/12/2012 05:12 EST
AP
FILE - In this Feb. 15, 2011, file photo, Lance Armstrong pauses during an interview in Austin, Texas. Armstrong said on Thursday, Aug. 23, 2012, that he is finished fighting charges from the United States Anti-Doping Agency that he used performance-enhancing drugs during his unprecedented cycling career, a decision that could put his string of seven Tour de France titles in jeopardy. (AP Photo/Thao Nguyen, File)

AUSTIN, États-Unis - Lance Armstrong a salué les quelque 4300 cyclistes qui ont participé à une randonnée pour sa fondation Livestrong, avant de se retirer afin d'attendre la décision de l'Union cycliste internationale à savoir si elle ira en appel de sa suspension à vie et du retrait de ses sept titres au Tour de France par l'Agence antidopage américaine.

Armstrong a discuté brièvement avec des participants de la rendonnée dimanche, au lever du soleil, à Austin.

Armstrong a admis qu'il avait vécu quelques semaines «difficiles», mais n'a pas abordé le récent rapport de l'USADA dans lequel l'organisation confie avoir des preuves indéniables de l'utilisation de drogues de performance par Armstrong et ses coéquipiers.

L'UCI a indiqué qu'elle annoncera lundi si elle ira en appel devant le Tribunal arbitral du sport.

Armstrong nie s'être dopé. Il a quitté la présidence de sa fondation Livestrong mercredi, et de nombreux commanditaires ont annoncé leur décision de résilier leur entente avec l'Américain.