NOUVELLES

«Deux semaines plutôt intéressantes» - Armstrong

21/10/2012 09:53 EDT | Actualisé 21/12/2012 05:12 EST

Prenant la parole devant 4 300 cyclistes amateurs avant le départ d'une randonnée au profit de la Fondation Livestrong à Austin au Texas, Lance Armstrong a admis avoir connu de meilleurs moments.

Armstrong faisait allusion bien entendu allusion à la publication du rapport de l'USADA dans lequel son stratagème de dopage est mis au jour.

« Ça a été mieux, mais ça a été pire aussi », a déclaré Armstrong à l'occasion de ce qui pourrait être sa dernière apparition publique en tant que septuple vainqueur du Tour de France.

Lundi à Genève en Suisse, la Fédération internationale de cyclisme (UCI) annoncera sa décision sur les sanctions demandées par l'Agence américaine antidopage qui réclame la suspension à vie d'Armstrong et qui veut que son palmarès depuis août 1998 soit intégralement effacé.

« Manifestement, cela a été deux semaines plutôt intéressantes. » Puis revenant sur la vocation de la fondation dont il a quitté le conseil d'administration en début de semaine, Armstrong a ajouté ceci :

« Si on m'avait dit il y a quinze ans que l'on verserait 500 millions de dollars et que l'on aiderait deux millions et demi de personne, je vous aurais répondu que vous êtes fous, mais c'est ce que nous avons fait », a-t-il conclu.

PLUS: