NOUVELLES

Présidentielle américaine: les candidats se préparent pour le 3e débat

20/10/2012 10:58 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

Le président américain Barack Obama et son rival républicain Mitt Romney ont tous deux pris une pause cette fin de semaine pour se consacrer à la préparation du troisième et dernier débat télévisé, leur dernière opportunité de s'affronter devant des millions de téléspectateurs avant que la population américaine ne se rende aux urnes le 6 novembre prochain.

À 15 jours du scrutin, le débat de lundi, à Boca Raton en Floride, durera 90 minutes et portera sur la politique étrangère.

Son modérateur, le journaliste de CBS Bob Schieffer, a identifié cinq sujets, et il prévoit accorder davantage de temps à la situation au Moyen-Orient et à la lutte au terrorisme.

Politique étrangère

Bien que l'économie ait occupé une part importante de la campagne électorale, la politique étrangère bénéficie d'une attention médiatique renouvelée depuis l'attaque sur le consulat américain en Libye le 11 septembre dernier. Quatre Américains, dont l'ambassadeur Chris Stevens, y ont perdu la vie.

Le président Obama profite de l'appui du public pour sa gestion des questions internationales et pour la lutte qu'il mène contre le terrorisme, en particulier depuis la mort d'Oussama ben Laden.

L'énigme libyenne

En revanche, la réaction de l'administration actuelle après l'attaque, de même que les questions soulevées par celle-ci à propos de la sécurité au consulat américain à Benghazi ont fourni des munitions au camp Romney, qui peut utiliser l'événement pour questionner le leadership de M. Obama sur la scène internationale.

L'équipe de Mitt Romney s'est concentrée jusqu'ici sur la question libyenne. Des rapports laissent entendre que l'administration Obama aurait dû savoir que des militants, et non des manifestants choqués par le film l'Innocence des musulmans, ont orchestré l'attaque contre le consulat.

Moins de 24 heures après l'attentat, le chef de l'Agence centrale de renseignement américaine (CIA) en Libye aurait rapporté à Washington que des témoins avaient observé que les attaques avaient été menées par des militants, une information que les autorités ont ensuite rapportée à l'agence Associated Press.

Le rapport du chef de la CIA en Libye a été écrit le mercredi 12 septembre en fin de journée, et a été acheminé à des services de renseignement établis à Washington le jour suivant. Il demeure difficile de savoir si l'information a circulé, mais les services de renseignement américains répètent que l'information s'inscrivait dans une série de comptes-rendus contradictoires, et que les faits se sont clarifiés la semaine suivante.

Le président Obama assure quant à lui que toute l'information concernant l'attaque en Libye a été partagée avec le public américain au fur et à mesure qu'elle a été découverte.

Le candidat démocrate s'est rendu vendredi à Camp David, le lieu de villégiature officiel des présidents américains dans les monts Catoctin, au Maryland, pour préparer le débat avec ses conseillers. Le républicain Romney s'est quant à lui dirigé vers la Floride pour se préparer avec ses conseillers.

Les deux candidats sont au coude-à-coude dans les intentions de vote.


Associated Press

PLUS: