Huffpost Canada Quebec qc

Patinage de vitesse: Olivier Jean et Charles Hamelin médaillés à Calgary

Publication: Mis à jour:
CHARLES HAMELIN
Charles Hamelin. (PC) | PC

CALGARY - Les Québécois Olivier Jean et Charles Hamelin ont ouvert la saison en Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste avec des médailles d’argent et de bronze sur 1000 m et 1500 m, samedi, à Calgary.

À la première des deux épreuves de 1000 m prévues cette fin de semaine à l’Ovale olympique, Jean a accédé à la deuxième marche du podium. L’athlète de Lachenaie a été devancé dans les derniers instants de la course par le Russe Vladimir Grigorev. L’Américain J.R. Celski a terminé troisième.

«En finale, je ne pensais pas à protéger mon tracé, mais plutôt à garder ma vitesse de pointe, a dit Jean. Je pensais avoir un tempo suffisamment élevé pour conserver les devants jusqu’à la fin, alors j’ai été un peu surpris de le voir arriver et me dépasser à l’intérieur. Le problème a été la gestion de mon énergie. Quand j’ai pris les devants, j’ai mis un peu trop de gomme. J’aurais dû me garder de l’énergie pour le dernier tour.»

François Hamelin, de Sainte-Julie, a été disqualifié en demi-finale de l’épreuve qu’il a conclue au huitième rang. L’Albertain Liam McFarlane a terminé 21e.

Charles Hamelin, de Sainte-Julie, s’est également illustré en terminant troisième lors de la finale du 1500 m. Les Coréens Jinkyu Noh et Yoon-Gy Kwak ont ravi les première et deuxième places de l’épreuve.

«Je pense que j’avais les jambes pour remporter cette course. Mais j’ai fait des erreurs à des moments clés en finale qui m’ont grugé de l’énergie et empêché de monter sur la plus haute marche du podium», a déclaré Hamelin, qui a tout de même mis la main sur la 50e médaille de sa carrière en Coupe du monde. «Ma stratégie n’était pas parfaite. Mais j’aurai la chance de me reprendre au cours de la saison.»

Guillaume Bastille a pris le troisième rang de la finale B sur 1500 m. Le patineur de Rivière-du-Loup a conclu l’épreuve au neuvième échelon. Michael Gilday, des Territoires du Nord-Ouest, a pour sa part fini en 16e place.

Maltais et Drolet jouent de malchance

Valérie Maltais, de La Baie, a terminé quatrième au 1000 m après avoir été disqualifiée en finale. Un résultat un peu décevant pour la Québécoise, qui avait terminé première de sa vague en demi-finale et qui a établi une nouvelle marque mondiale sur la distance, vendredi, lors des qualifications.

Également en action sur 1000 m, Caroline Truchon, de Chicoutimi, et Jessica Hewitt, de Montréal, se sont classé respectivement 11e et 13e.

En finale du 1500 m féminin, Marie-Ève Drolet a été victime d’une chute à deux tours de l’arrivée. L’athlète originaire de Laterrière a conclu l’épreuve, dominée par les Coréennes Suk Hee Shim et Ha-ri Cho, en sixième place.

Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, a remporté la finale B sur la distance ce qui lui a valu le huitième rang au classement final. Jessica Gregg, d’Edmonton, a fini quatrième lors de cette course et a conclu l’épreuve au 11e rang.

La compétition se poursuivra dimanche sur 500 m et sur 1000 m. Les finales du relais, auxquelles les équipes féminine et masculine canadiennes sont qualifiées, seront également présentées.