NOUVELLES

La mère qui a accouché en prison retrouve son fils après 3 semaines

20/10/2012 09:42 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

Julie Bilotta est maintenant réunie avec son fils né en prison, il y a trois semaines. La jeune mère de 26 ans été remise en liberté, jeudi, après avoir accouché de son enfant au centre de détention d'Ottawa dans des circonstances qui font l'objet d'une enquête spéciale.

Sauf lors d'une courte visite en prison, Julie Billotta n'avait pas vu son fils depuis sa naissance. Elle a été transférée le 18 octobre dans une maison de transition d'Ottawa et peut maintenant passé tout le temps voulu avec son bébé, Gionni. « C'est la seule chose qui est importante maintenant. Il est parfait. » dit-elle.

Naissance derrière les barreaux

La jeune mère a vécu de véritables montagnes russes au cours des trois dernières semaines depuis son accouchement en prison, son hospitalisation, son retour derrière les barreaux et finalement sa remise en liberté.

Julie Bilotta estime que les femmes qui accouchent en prison devraient être mieux accompagnées. Elle souhaite d'ailleurs que son expérience mène à une amélioration des soins prodigués aux détenues.

L'expérience de la jeune femme de 26 ans fait présentement l'objet d'une enquête spéciale par les services correctionnels de l'Ontario. Julie Bilotta espère que des améliorations découleront du rapport final.

Julie Bilotta doit répondre à des accusations concernant la fraude et les stupéfiants. Elle a également été détenue, l'an dernier, pour bris de conditions.

La nouvelle maman affirme que désormais ce n'est plus elle le centre de son univers, mais son fils Gionni.

D'après le reportage de Michel-Denis Potvin

PLUS: