MILAN - L'ancien président du Conseil iltalien, Silvio Berlusconi, nie avoir eu des relations sexuelles avec la jeune femme marocaine surnommée «Ruby», qui était d'âge mineure à l'époque des faits allégués.

Lors d'une audience tenue devant un tribunal de Milan, ce vendredi, M.Berlusconi a aussi nié qu'il y ait eu toute autre relation tarifée avec des invités de sa villa près de Milan.

Silvio Berlusconi a assuré ne jamais avoir eu de relations intimes avec Karima el-Mahroug, dans le cadre de son procès où il est jugé pour avoir eu des relations sexuelles tarifées avec une mineure et d'avoir abusé de son pouvoir pour étouffer l'affaire.

Sa déclaration était spontanée comme le permet le système judiciaire italien, mais n'a pas le poids juridique d'un témoignage sous serment. Ses avocats avaient pourtant indiqué qu'il ne témoignerait pas.

L'ancien président a insisté sur le fait qu'aucune réunion de nature sexuelle n'avait eu lieu dans sa villa.

-