NOUVELLES
19/10/2012 05:45 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Matricule 728: l'incident fait réfléchir les futurs policiers (PHOTOS)

Youtube

L'intervention musclée de matricule 728 à Montréal fait réfléchir les intervenants et les étudiants du programme Techniques policières au Campus Notre-Dame-de-Foy.

La direction de l'établissement a choisi de parler de l'intervention de la tristement célèbre matricule 728 en collaboration avec son personnel enseignant.

« Nos étudiants sont préoccupés par ça, ils cherchent à savoir comment ils vont réagir », explique Bernard Arsenault, professeur au programme de Techniques policières au Campus Notre-Dame-de-Foy.

Les images des agissements de la policière Stéfanie Trudeau ont fait le tour du monde. À l'ère où les téléphones cellulaires sont souvent munis de caméras, l'affaire démontre que le travail des policiers est plus scruté que jamais.

Une réalité qui n'effraie pas Bernard Arsenault. « Si vous travaillez bien, même s'il y a une centaine de personnes qui vous filme avec un iPhone ou avec leur caméra (...) Ben pas de problème : vous avez 100 bons témoins qui vont dire que vous avez bien travaillé », dit-il.

De leur côté, les étudiants du Campus Notre-Dame-de-Foy estiment que les agissements de la matricule 728 les obligent à respecter les plus hauts standards de déontologie policière. « Ça nous force à un professionnalisme encore plus grand » croit Mathieu Doiron, étudiant en Techniques policières.

« C'est encore plus motivant de démontrer qu'il y a encore des policiers qui sont là pour faire les bonnes choses », indique pour sa part Patricia Labossière, étudiante en technique policière.

Dossier sensible

Si certains établissements acceptent de traiter de cette affaire avec les journalistes, d'autres sont plus réfractaires. Le Cégep François-Xavier-Garneau a refusé à Radio-Canada l'accès à ses salles de cours. Une porte-parole s'est limitée à dire que le contexte actuel ne s'y prête pas.

Cette réaction surprend Robert de Blois, avocat spécialisé en déontologie policière. Selon lui, les corps policiers québécois n'ont pas à rougir de leur travail. « On a quand même un système policier qui est enviable par rapport à bien d'autres pays », dit-il.

EN IMAGES:

INOLTRE SU HUFFPOST

Matricule 728 pour les nuls..