INTERNATIONAL

Fidel Castro: son médecin rapporte qu'il est proche de l'état neurovégétatif

19/10/2012 09:06 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST
AP
FILE - In this Feb. 10, 2012 file photo released by the state media website Cubadebate, Cuba's leader Fidel Castro speaks during a meeting with intellectuals and writers at the International Book Fair in Havana, Cuba. The rumor mill surrounding Castro's health continued to churn Friday, Oct. 19, 2012, despite a letter from the aging Cuban revolutionary published by state-media and denials by relatives that he is on death's door. The latest spark to set the Internet aflame are claims by a Venezuelan doctor that Castro, 86, had suffered a massive stroke, was in a vegetative state, and had only weeks to live. (AP Photo/Cubadebate, Roberto Chile, File)

FIDEL CASTRO - "Il a du mal à parler, à se nourrir tout seul et à reconnaître les visages", c'est en tout cas ce que rapporte Jose Marquina, le médecin Vénézuelien de l'ancien chef cubain au El Nuevo Herald, le quotidien américain rédigé en espagnol. Fidel Castro, âgé de 86 ans, a subi un accident vasculaire cérébral grave. Marquina le décrit comme étant proche d'un état neurovégétatif. Selon son expertise, les patients dans cet état clinique, meurt par des complications respiratoires et des infections.

Jeudi dernier, Granma, le journal officiel du régime cubain, a publié une lettre officielle de Fidel Castro, félicitant un institut médical de La Havane. Cette missive apparaît comme le premier signe de vie du "comandante" depuis quatre mois. Elle est la réponse aux rumeurs qui circulent sur son état de santé. Cela fait bientôt 50 ans que la rumeur tue régulièrement Fidel Castro. Mais ces dernières semaines, elle s'est intensifiée sur les réseaux sociaux et dans la presse. Le 11 octobre, un journaliste vénézuelien a rapporté que sa mort était imminente.

Selon le Miami Herald qui publie le témoignage du médecin de Castro:

Castro est dans sa maison à El Laguito à La Havane, recevant des soins médicaux spéciaux en permanence. La seule préoccupation de l'autorité et de sa famille est de le maintenir en vie et loin de la vue du public.

"Son état peut rester constant pendant plusieurs semaines, mais ce qui est certain, c'est que le public ne le reverra plus", dit Marquina.

Sa dernière apparition en public date du mois de mars, quand il a rencontré le pape Benoît XVI.

fidel castro stroke