BIEN-ÊTRE

Cinq conseils d'une infirmière pour réduire le stress des femmes

19/10/2012 02:47 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

De nombreuses recherches montrent que les femmes souffrent plus des effets du stress que les hommes, et que cela peut avoir des répercussions sur leur santé. Voici cinq conseils provenant d'une infirmière et professeur américaine de l'Université de l'Alabama (Etats-Unis) pour gérer son stress au quotidien.

Comme les femmes tendent à devoir endosser plusieurs rôles au quotidien (mère, femme active, cuisinière, épouse), réduire certains de ces rôles n'est pas toujours facile, explique Susanne Fogger, infirmière spécialisée en psychiatrie et professeur à l'Université de l'Alabama (Birmingham). Il est souvent difficile pour les femmes de réduire ces rôles "sans se sentir coupable de ne pas réussir à faire face à tout", explique-t-elle.

Le stress libère des hormones dans le corps, le cortisol et la noradrénaline, qui accélèrent le pouls,  augmentent la pression artérielle et le taux de glucose présent dans le sang, explique le Dr. Aimee Holland de la même université. L'exposition constante au stress peut favoriser l'apparition de certaines maladies, allant de la dépression à l'obésité. Voilà pourquoi il est important de lutter contre le stress. 

Voici cinq conseils essentiels pour contrôler son stress, selon Susanne Fogger (infirmière) :

1. Etre active - L'activité physique quotidienne est la clé pour canaliser son stress, et trente minutes suffisent. Par contre, il faut éviter de faire du sport une demi-heure avant de se coucher... sauf du sport en chambre. "Le sexe n'entre pas dans la case 'sport' dans ce cas, parce qu'il permet de se relaxer, et c'est une bonne manière de réduire son stress", selon Susanne Fogger.

2. Ne pas travailler trop tard - "Votre cerveau à besoin de temps pour se détendre", explique-t-elle, qui conseille de ne pas travailler pendant les deux heures précédant le coucher.  

3. Bien se nourrir - Le corps est comme le moteur d'une voiture : "Du bon carburant bien propre permet un meilleur fonctionnement". Elle conseille donc une alimentation équilibrée, limitée en sucres lents et rapides. 

4. Réduire l'alcool - "Certains pensent à tort que l'alcool aide à se relaxer, mais c'est en fait un dépresseur", dit-elle. "Lorsqu'on recourt à l'alcool pour se déstresser, on a tendance à plus boire que prévu", explique l'infirmière.

5. Simplifier sa vie - "Pour votre santé mentale, ce qui aide c'est d'avoir des personnes qui vous soutiennent et avec lesquelles vous pouvez parler." Et de conclure : "Il ne faut pas appréhender ses journées comme un problème de vie ou de mort, et le fait de simplifier sa vie, de s'entourer des bonnes personnes vous aidera à garder le cap et à réduire votre stress."