NOUVELLES

Marsch repentant... du bout des lèvres

18/10/2012 06:54 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

L'entraîneur de l'Impact de Montréal, Jesse Marsch, admet qu'il n'aurait pas dû perdre les pédales il y a deux semaines à Houston.

Son expulsion lors du verdict nul de 1-1 entre l'Impact et le Dynamo, le 6 octobre, a scellé la saison de l'équipe montréalaise, mais l'Américain n'a pu contenir son trop-plein d'émotion.

« Je n'aurais pas dû faire ce que j'ai fait et me mettre à courir sur le terrain, a déclaré Marsch, jeudi. Mais je n'ai pas pu me retenir. Ce n'est pas une première et ça va se reproduire. Je regrette ce que j'ai fait, mais en revanche, nous étions tous complètement impliqués dans ce match. »

Joueur teigneux affectionnant le jeu robuste durant sa carrière de 14 saisons, Marsch a été expulsé d'une rencontre pour la première fois en qualité d'entraîneur.

« Tu ne veux jamais être celui qui va être réprimandé, qui va écoper d'une amende et qui va être suspendu, a noté celui qui a reçu 61 cartons jaunes et deux rouges durant sa carrière. Mais c'est important de laisser savoir à tous les membres de l'équipe que nous sommes tous dans le même bateau. »

Marsch est sorti de ses gonds quand une faute contre Sanna Nyassi n'a pas été sanctionnée.

Il a été expulsé, l'Impact a versé une amende à la MLS et l'entraîneur a été suspendu en vue du match de samedi à Toronto.

L'adjoint de Marsch, Mike Sorber, dirigea l'équipe.

PLUS: