NOUVELLES

L'inauguration, c'est pour dimanche

18/10/2012 03:16 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

Après des mois de travaux, le circuit texan sera inauguré dimanche par Mario Andretti qui fera quelques tours de piste dans la Lotus R30 de 2010.

Le champion du monde de F1 de 1978 aura l'honneur de couper le ruban, un mois avant la présentation du Grand Prix des États-Unis. Ce seront les premiers tours de piste du célèbre pilote américain dans une F1 contemporaine.

Il sera accompagné de l'acteur américain Patrick Dempsey et du pilote d'essais de Lotus Jérôme d'Ambrosio.

Le circuit d'Austin est le premier spécifiquement construit aux États-Unis pour la F1.

D'une longueur de 5,5 kilomètres, avec 20 virages, il se négocie dans le sens inverse de la rotation horaire, comme à Singapour, en Corée, au Brésil et à Abou Dhabi.

Le tracé reprend certains virages connus de circuits existants : les virages 3 à 6 reprennent l'enchaînement Maggots-Becketts-Chapel du circuit de Silverstone, les virages 13 à 15 reprennent l'entrée du stade du circuit d'Hockenheim et les virages 16 à 18 ressemblent au quadruple gauche du circuit d'Istanbul.

Le circuit se distingue par son dénivelé de 40,5 mètres. Seuls les circuits de Spa-Francorchamps et de Suzuka ont plus de dénivelé qu'Austin.

L'épingle du virage 1 (photo du bas) sera la « signature » du circuit avec une forte montée menant au virage suivie d'une forte descente immédiatement après.

Le Grand Prix des États-Unis revient au calendrier après une absence de cinq ans.

PLUS: