NOUVELLES

Balayés

18/10/2012 07:35 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

Les Yankees de New York n'ont jamais été dans le coup en série de championnat de la Ligue américaine, et le quatrième match n'a pas été différent.

Les Tigers ont piétiné les Yankees 8-1, jeudi, à Détroit, pour remporter la série 4-0.

Les hommes de Jim Leyland passent donc en Série mondiale, une première depuis 2006. Cette année-là, les Cards de St. Louis les avaient battus en cinq matchs. Leur dernière conquête remonte à 1984.

Les Tigers pourraient d'ailleurs renouer avec les Cards, puisque ces derniers affrontent les Giants de San Francisco dans la Nationale.

Les Yankees subissent quant à eux un premier balayage de quatre matchs depuis la Série mondiale de 1976, face aux Reds de Cincinnati de l'époque de la « Big Red Machine ».

Le partant des Tigers, Max Scherzer, a offert une prestation courte, mais mémorable, pour donner la victoire aux siens. En 5,2 manches, il s'est permis 10 retraits au bâton. Il a perdu son match sans point ni coup sûr en sixième manche.

Au bâton, Jhonny Peralta a mis l'épaule à la roue avec deux circuits et trois points produits. Austin Jackson et le gagnant de la Triple couronne, Miguel Cabrera, ont également expédié la balle au-delà des clôtures Comerica Park.

Ils ont contribué à rendre la vie du lanceur partant C.C. Sabathia misérable : 5 points mérités et 11 coups sûrs en 3,2 manches.

Les Tigers ont totalisé 19 points dans cette série à sens unique, et en ont accordé que 6. Ils n'ont d'ailleurs jamais été en arrière dans un des quatre matchs, du jamais vu, selon l'Elias Sports Bureau, depuis la Série mondiale de 2004, quand les Red Sox de Boston avaient fait le coup aux Cards.

Le frappeur de choix Delmon Young, auteur de deux circuits et six points produits, a été nommé joueur par excellence de la série.

La fin pour « A-Rod »?

Cette élimination pourrait marquer la fin du tumultueux séjour d'Alex Rodriguez dans le Bronx.

Le troisième-but vedette a été laissé de côté de la formation partante pour un deuxième match de suite.

Rodriguez a finalement été inséré dans la rencontre en sixième manche comme frappeur suppléant avec deux coureurs à bord et deux retraits. L'homme de 29 millions de dollars a été retiré sur un ballon au centre et a de nouveau été tenu en échec en neuvième manche.

« A-Rod » connaît donc ses séries désastreuses pour une deuxième année de suite. Après avoir frappé pour ,111 l'an dernier, il a présenté une moyenne de ,120 cette fois, avec 12 retraits au bâton en 25 présences au marbre. Il n'a produit aucun point.

Rodriguez peut se consoler : il n'a pas été le seul canon éteint en octobre chez les Yankees. Nick Swisher (,167), Curtis Granderson (,100) et Robinson Cano (,075) ont tous trois été incapables de générer de l'attaque.

Le résultat net est que les Yankees, malgré une masse salariale astronomique année après année, sont encore exclus de la Série mondiale. Depuis la saison 2004, la première de Rodriguez avec l'équipe, les Bombardiers du Bronx ont atteint la grande finale une seule fois.

PLUS: