NOUVELLES

Rester assis : un ennemi potentiellement mortel

17/10/2012 03:24 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST
Shutterstock

(bum) Une nouvelle étude vient démontrer les conséquences d'être assis trop longtemps quotidiennement.

On le sait, demeurer assis n'est pas la meilleure solution pour se donner un corps en santé. Cependant, plusieurs personnes travaillent dans cette position, et ce, durant de longues heures.

Une nouvelle étude vient démontrer les conséquences d'être assis trop longtemps quotidiennement et saura sans doute convaincre certaines personnes de commencer à bouger plus pour contrer le phénomène.

Cette étude, conduite par l'Université de Leicester, regroupe 18 autres études précédentes sur le sujet. Au total, c'est donc près de 800 000 personnes qui se retrouvent comme sujets dans cette recherche exhaustive, qualifiée de « méta-analyse », selon ce que rapporte Santelog.com.

Les conclusions ont de quoi donner un choc. On parle d'un facteur de risque doublé, donc deux fois plus de chances de développer des problèmes cardiaques ou du diabète pour ceux qui restent assis la majeure partie du temps.

On va même jusqu'à qualifier ce type de sédentarité de « cause indirecte de mortalité ».

La conclusion logique pour les gens inquiets et à risque est de simplement se lever plus souvent et d'inclure à son mode de vie quotidien des exercices physiques.

Aller simplement marcher, chaque jour, peut s'avérer bénéfique.