POLITIQUE

Pauline Marois conclut sa visite en France

17/10/2012 08:33 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST
Presse canadienne

La première ministre du Québec, Pauline Marois, termine aujourd'hui une visite de trois jours en France. Elle a rencontré une trentaine de dirigeants d'entreprises françaises en plus d'inviter des représentants du milieu politique français à la délégation du Québec.

Les anciens premiers ministres François Fillon, Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin étaient au nombre des invités de marque de Mme Marois.

M. Fillon en indiqué qu'il n'y avait pas eu de changement de politique de la France envers le Québec au cours de la présidence de Nicolas Sarkozy. Il soutient que les mots utilisés par M. Sarkozy ont peut-être été mal compris.

M. Fillon estime que le gouvernement de M. Sarkozy, auquel il appartenait, avait maintenu des liens de coopération avec le Québec malgré le refus de l'ancien président de souscrire à la politique de « non-ingérence non-indifférence » adoptée par ses prédécesseurs.

Lors d'une rencontre avec Mme Marois, l'actuel président François Hollande a assuré le gouvernement de Mme Marois de son adhésion à la politique de « non-ingérence non-indifférence », lundi.

Quant à Mme Marois, elle tiendra une rencontre de presse pour faire le bilan de sa visite en France. Mardi, elle avait déclaré que le Québec ne se reconnaissait pas dans les politiques du gouvernement fédéral de Stephen Harper.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les promesses du PQ