NOUVELLES

Ottawa investira 155 M$ dans la sécurité des réseaux informatiques

17/10/2012 12:36 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

Le gouvernement du Canada consacrera 155 millions de dollars sur cinq ans pour renforcer la sécurité de ses systèmes informatiques.

En conférence de presse mercredi, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Vic Toews, a expliqué que ces sommes additionnelles seront consacrées essentiellement au renforcement des « infrastructures de technologie d'information du gouvernement fédéral et pour améliorer la détection et la réponse aux cybermenaces ».

Plus précisément, ces ressources doivent permettre à l'équipe nationale d'intervention en cas d'incident informatique de coordonner plus efficacement la réponse des autorités canadiennes et provinciales en cas de cyberattaque.

Des réseaux sensibles et essentiels

Considérant le fait que les Canadiens travaillent de plus en plus via le réseau Internet, qu'ils magasinent en ligne, qu'ils y produisent leur déclaration d'impôt et y exécutent leurs transactions bancaires, le ministre de la Sécurité publique entend assurer aux Canadiens un réseau numérique solide, sécuritaire.

Le but est d'assurer le fonctionnement et de permettre aux infrastructures gouvernementales et essentielles (réseaux électriques, bancaires, télécommunications) de continuer d'assumer leur rôle en cas d'intrusion ou d'attaque informatique coordonnée.

Ces nouveaux investissements en matière de cybersécurité s'inscrivent dans le cadre de l'engagement qu'a pris le gouvernement Harper en 2010 de travailler de concert avec les provinces, les territoires et le secteur privé pour mettre au point une stratégie coordonnée de protection des réseaux numériques du pays.

La sécurité et la confidentialité des grands réseaux informatiques sont des préoccupations constantes pour les gouvernements partout dans le monde, où de nombreuses attaques informatiques sont répertoriées chaque année.

Les serveurs de la Défense et des Finances attaqués en 2011

Le Canada ne fait pas exception. Selon des documents obtenus par CBC, en janvier 2011, des pirates ont dérobé des données en s'introduisant dans les serveurs de plusieurs ministères fédéraux dont celui du Conseil du Trésor et des Finances, mais également de la Défense nationale.

Cette attaque, considérée comme « très sophistiquée », avait réussi à paralyser complètement les systèmes des deux ministères, rapportait à l'époque le réseau anglais de Radio-Canada.

L'attaque provenait de serveurs installés en Chine, mais Ottawa n'a jamais révélé formellement qui était derrière ces attaques.

PLUS: