NOUVELLES

Les arbitres mêlés à des matchs truqués devront payer de fortes amendes

17/10/2012 11:54 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

ROME - Une cour italienne a ordonné aux arbitres impliqués dans un scandale de matchs truqués survenu en 2006 de remettre 4 millions d'euros (5,25 millions $) en dommages à la Fédération italienne de football.

Le sélectionneur d'arbitres Paolo Bergamo s'est vu imposer l'amende la plus importante, soit 1 million d'euros (1,31 millions $), mercredi, tandis que son collègue Pierluigi Pairetto devra remettre 800 000 euros (1,05 million $).

L'ancien vice-président de la Fédération italienne de football Innocenzo Mazzini devra payer une amende de 700 000 euros (918 000 $). Les anciens arbitres Massimo De Santis et Tullio Lanese devront chacun verser 500 000 euros (656 000 $).

Neuf autres ont écopé d'amendes plus modestes. Tous peuvent déposer un appel.

Le scandale — connu sous le nom de Calciopoli — a amené une cour sportive à priver la Juventus de ses championnats de Serie A récoltés en 2005 et 2006, et à la reléguer en Serie B. Plusieurs autres clubs de Serie A ont perdu des points au classement et de longues suspensions ont été décernées à des dirigeants de clubs et d'arbitrage.

PLUS: