NOUVELLES

La commissaire Charbonneau ouvre la porte à plus de questions concernant Nathalie Normandeau

17/10/2012 01:57 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

Un texte de François Messier

COUVERTURE EN DIRECT - Les portions du témoignage de Lino Zambito concernant l'ex-ministre libérale Nathalie Normandeau qui ont été diffusées après avoir été livrées sous interdit de publication les 3 et 4 octobre pourront être abordées en contre-interrogatoire par le Parti libéral du Québec, a annoncé la commissaire France Charbonneau.

L'ex-propriétaire d'Infrabec, Lino Zambito, avait notamment affirmé à cette occasion avoir incité des entrepreneurs en construction à recourir à des prête-noms dans le cadre d'une activité de financement qu'il a organisée pour le compte de l'ex-vice première ministre et ex-ministre des Affaires municipales du Québec en janvier 2008.

« Les commissaires interdisent au PLQ de contre-interroger Lino Zambito sur la portion qui demeure non publique, mais permettent au Parti libéral de contre-interroger Lino Zambito sur la portion rendue publique » a expliqué la commissaire Charbonneau à la reprise des travaux en après-midi.

Cette décision constitue une volte-face de la part de la présidente de la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction.

Le contre-interrogatoire de Lino Zambito en cours depuis mardi devait à l'origine exclure les portions diffusées. La commissaire Charbonneau avait refusé hier aux avocats du PLQ la possibilité de contre-interroger M. Zambito tant sur les portions rendues publiques que celles non-diffusées au moment où elle accordait au parti son statut de participant.

Les avocats des autres parties ayant le statut de participant s'étaient déjà fait offrir l'opportunité de contre-interroger M. Zambito le 4 octobre dernier sur les portions diffusées et avaient tous décliné l'offre.

La commissaire a annoncé sa décision dans la foulée de représentations de l'avocat du Parti libéral du Québec (PLQ), Me Michel Décary.

Radio-Canada vous propose de suivre en direct les travaux de la commission :

Elle a cependant précisé que l'avocat du Directeur des poursuites criminelles et pénales pourra faire des remarques appropriées à ce sujet, voire s'y opposer. Il n'était pas présent dans la salle d'audience lorsque la décision a été communiquée.

La décision de la commissaire a été annoncée au moment où l'avocate Estelle Tremblay, du Parti québécois, et Me Décary s'apprêtent à contre-interroger le témoin.

Ils devraient prendre la parole après l'avocat de la Ville de Montréal, Martin Saint-Jean, qui contre-interroge Lino Zambito depuis mardi après-midi.

CAPTATION EN DIRECT :

La Ville de Laval songe à participer à la commission Charbonneau. Johanne Bournival, porte-parole du maire Gilles Vaillancourt, explique que la Ville en est à peser les avantages et promet une décision imminente.

PLUS: