NOUVELLES

Ferrari nie tout en bloc

17/10/2012 09:58 EDT | Actualisé 17/12/2012 05:12 EST

L'ancien médecin de Lance Armstrong nie les accusations de l'USADA voulant qu'il soit le cerveau derrière le programme de dopage du champion déchu et de ses coéquipiers.

Suspendu à vie en juillet dernier par l'agence américaine, le Dr Michele Ferrari a publié un communiqué sur son site Internet.

Il y nie les accusations formulées contre lui tout en discréditant les témoignages de Floyd Landis, Tyler Hamilton, ChristianVande Velde, George Hincapie, Levi Leipheimer et Tom Danielson.

« Ces fausses accusations sont toutes basées sur des témoignages visuels de chacun des cyclistes me concernant ou touchant le témoin lui-même. Aucun autre témoin n'est cité pour corroborer leurs prétentions. »

Dans le communiqué intitulé « La conspiration de l'USADA » Ferrari souligne que les affidavits ont été signés en septembre et en octobre, plusieurs mois après sa suspension.

Ferrari nie aussi l'affirmation selon laquelle sa relation professionnelle avec Armstrong se soit prolongée au-delà de 2005.

Le rapport de l'USADA détaille avec précisions des paiements d'Armstrong à Ferrari effectués entre 1996 et 2006, lesquels totalisent plus d'un million de dollars. On y dénote 210 000 $US en versements effectués dans les deux années suivant la fin alléguée par Armstrong de sa relation avec Ferrari.

Le rapport lève aussi le voile sur un échange de courriels entre Amstrong et le fils de Ferrari (Stefano) datant de 2009. On peut y lire Armstrong demandant s'il peut effectuer un paiement de 25 000 dollars comptant lors de leur prochaine rencontre.

Ferrari pourrait faire face à des poursuites criminelles en Italie, aussitôt que le procureur de la Cour de Padoue, Benedetto Roberti, aura complété sa longue enquête.

PLUS: