NOUVELLES

Un nouveau directeur de la performance

16/10/2012 02:04 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

Aviron Canada mise sur Martin McElroy pour confirmer, à Rio en 2016, la médaille d'argent obtenue à Londres par le huit masculin.

L'organisme a annoncé mardi la nomination de McElroy au nouveau poste de directeur de la performance du programme masculin.

Il était l'entraîneur du huit messieurs britannique, médaillé d'or aux Jeux de 2000 à Sydney. Il était jusqu'à récemment le directeur de la performance de la fédération irlandaise.

Le programme masculin canadien a vécu quelques soubresauts ces derniers temps. L'entraîneur Mike Sparcklen a été invité à partir au début du mois d'octobre, malgré la médaille d'argent remportée à Londres. Ce départ inexpliqué a provoqué de vives réactions, notamment celle de l'ancienne athlète Silken Laumann.

Aviron Canada a simplement indiqué qu'il ne serait pas de retour à son poste, sans parler de congédiement ou de démission. Spracklen et Aviron Canada étaient toutefois à couteaux tirés depuis plusieurs années.

Aviron Canada a donc vite tourné la page. Martin McElroy travaillera à Victoria, en Colombie-Britannique, avec les athlètes masculins du programme senior et ceux du programme des moins de 23 ans.

Il détient un MBA en gestion de l'innovation et est un conseiller accrédité à l'amélioration de la performance humaine.

« Martin a de solides antécédents dans toutes les facettes de l'aviron de haut niveau et sera un atout important avec notre programme en route vers Rio 2016, a expliqué Peter Cookson, le directeur de haut niveau d'Aviron Canada.

« Ses qualités de meneur et ses antécédents comme entraîneur offriront à Aviron Canada les outils nécessaires pour atteindre l'objectif de remporter plusieurs médailles en 2016. »

« J'ai toujours été impressionné par la ténacité et l'engagement des rameurs canadiens, a dit Martin McElroy. En prenant tout en considération, je crois que l'occasion est extraordinaire et je m'en réjouis à l'avance. »

L'entraîneur Terry Paul travaillera avec McElroy au Centre d'entraînement de Victoria et se concentrera sur le programme des moins de 23 ans.

McElroy tentera de faire aussi bien, sinon mieux que Mike Spracklen. Ce dernier, âgé de 75 ans, avait aussi guidé les équipes canadiennes olympiques jusqu'à la médaille d'or en 1992, jusqu'à l'argent et le bronze en 1996, et jusqu'à l'or en 2000 et en 2008.

PLUS: