NOUVELLES

Retour limité au travail chez XL Foods, avec une campagne de pub en préparation

16/10/2012 10:51 EDT | Actualisé 16/12/2012 05:12 EST

Quelque 800 employés de XL Foods reprennent graduellement le travail mardi matin dans l'usine de Brooks en Alberta, au moment où les producteurs de boeuf envisagent de se lancer dans une campagne publicitaire pour rassurer les consommateurs.

Plus de 1800 produits de XL Foods sont touchés par le plus important rappel de boeuf de l'histoire canadienne. XL Foods transforme près du tiers de tout le boeuf qui se retrouve dans les assiettes des Canadiens.

Rob Meijer, président de Boeuf Canada, affirme que l'industrie a constaté au cours des dernières semaines que les consommateurs avaient des questions sur la viande qu'il mange. L'industrie prépare donc une offensive de communication pour maintenir la confiance envers ses produits.

La campagne publicitaire des producteurs de boeuf pourrait s'inspirer de la plus récente campagne de la chaîne de restauration rapide McDonald's.

Dans ses publicités télédiffusées depuis plusieurs jours, McDonald's fait la promotion d'un site spécialement conçu pour recevoir et répondre aux questions sur la provenance, le contenu et la qualité de ses produits.

La campagne des producteurs et transformateurs bovins canadiens est attendue dans les prochaines semaines.

Retour au travail limité à l'usine de XL Foods à Brooks

Les employés de XL Foods qui ont été rappelés pour reprendre la production mardi transformeront la viande des 5100 carcasses de boeufs qui ont été abattus avant la fermeture de leur usine à Brooks en Alberta, le 27 septembre.

Le transformateur a reçu l'autorisation, de la part de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), de reprendre sa production graduellement, sans toutefois pouvoir la faire sortir de son usine.

L'ACIA surveillera si XL Foods a corrigé les lacunes identifiées.

Le rappel chez XL Foods profite à Cargill

Tandis que des questions subsistent sur le moment de la réouverture complète de l'usine de transformation du boeuf au coeur d'une éclosion de la bactérie E. coli, une autre entreprise de l'industrie bovine en Alberta met les bouchées doubles pour accroître sa production.

L'usine de l'entreprise Cargill à High River est en activité six jours par semaine depuis que celle de XL Foods a vu son permis d'exploitation être suspendu par l'ACIA.

Cargill affirme produire au maximum de ses capacités, faisant transformer jusqu'à 4500 bêtes par jour par des employés du même syndicat que ceux de XL Foods.

Peter Frost, président de la section locale 1118 des TUAC, estime que ses membres ont une bonne relation avec les gestionnaires et que lorsqu'ils expriment des idées ou des inquiétudes, Cargill écoute.

PLUS: