Une agente des services frontaliers du Canada est blessée par balle en Colombie-Britannique (PHOTOS/VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
PEACE ARCH SHOOTING
Twitter: geoff_heith

SURREY, C.-B. - Une agente des Services frontaliers du Canada (ASFC) a été blessée par balle, mardi, à l'un des points de passage transfrontalier les plus achalandés au pays, et le tireur a succombé après avoir, apparemment, dirigé l'arme vers lui, a annoncé la Gendarmerie royale du Canada.

À la suite de l'incident, les autorités ont fermé, dans les deux directions, le poste de Douglas, également appelé l'Arche de la Paix, à Surrey en Colombie-Britannique.

En soirée mardi, la sergente Jennifer Pound, de l'Équipe intégrée d'enquête sur les homicides, a annoncé sur Twitter que cette unité prendrait la relève.

Selon le caporal Bert Paquet, les premiers rapports sur la scène du drame faisaient état d'un homme, seul, ayant tiré au moins un coup de feu en direction de l'agente, qui se trouvait dans sa cabine.

Dans les instants ayant suivi le coup de feu vers l'agente, a précisé le caporal Paquet, le suspect a été déclaré mort sur la scène, «de ce qui semble être une blessure par balle qu'il se serait lui-même infligée».

Le caporal Paquet ignorait l'état de santé de l'agente, mais celle-ci respirait par ses propres moyens lorsqu'elle a été déposée dans l'ambulance aérienne. Il a dit croire qu'elle avait été blessée au cou et que ses blessures étaient sérieuses.

«Nous n'avons toujours pas confirmé l'identité du suspect. Il se dirigeait vers le Canada à bord d'un véhicule immatriculé dans l'État de Washington», a également mentionné le caporal Paquet.

Dans un communiqué, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Vic Toews, s'est dit très inquiet par la nouvelle.

«Cet événement est un important rappel du danger quotidien auquel font face les hommes et les femmes de nos agences d'application de la loi alors qu'ils et elles veillent à la sûreté et à la sécurité des Canadiens.»

Glen Pederson, un résidant du secteur, a relaté avoir entendu deux coups de feu en après-midi, mais a dit ne pas s'être préoccupé de ces bruits.

«Je pensais que c'étaient les gars à côté, c'est un chantier de construction. On construit une maison ici, et depuis des jours et des semaines, il y a du bruit sans arrêt.»

Kevin McAllister, directeur général adjoint au Club de golf Peace Portal, situé à proximité de l'endroit, affirme qu'un employé et plusieurs clients lui ont dit avoir entendu deux coups de feu vers 14 heures.

Kelsie Carwithen, une porte-parole du service ambulancier de la province, a déclaré qu'une ambulance aérienne et deux ambulances au sol se trouvaient sur les lieux. Selon elle, le service a reçu un appel tout juste avant 14 heures, mais elle ne peut donner plus de détails.

Lisa Moeller, la responsable des relations publiques du service de police de Blaine, dans l'État de Washington, a indiqué que des agents aidaient la police autoroutière de l'État pour fermer l'autoroute Interstate 5 à proximité du point de passage, et détourner le trafic vers d'autres postes frontaliers.

Un avis émis par la Colombie-Britannique précise que l'autoroute 99 est fermée dans les deux directions à deux kilomètres au nord de la frontière de l'État de Washington.

Cette Arche de la paix est le troisième point de passage le plus achalandé entre les deux pays. Les États-Unis et le Canada y sont reliés par un parc contenant une arche qui repose sur la frontière.

Lors de journées calmes, il y passe une moyenne de 3500 voitures, et lors des périodes de pointe, environ 4800 véhicules. Durant ces périodes de pointe, l'attente peut durer quatre heures, de chaque côté de la frontière.

- Par Keven Drews à Vancouver

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Peace Arch Border Shooting (Reaction)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction