NOUVELLES

Évacuation de résidents après un affaissement de terrain à Hochelaga-Maisonneuve

15/10/2012 06:17 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

Trois familles ont été évacuées d'urgence de leur logis à la suite d'un affaissement de terrain dans la rue Cuvillier dans l'arrondissement Mercier-Hochelage-Maisonneuve.

Les résidents évacués ont dû trouver refuge chez des parents ou des amis.

Un duplex et une maison unifamiliale ont été endommagés par l'affaissement et risquent de s'effondrer.

Une excavation entre deux immeubles a provoqué de sérieux dommages. Une fissure béante sur le mur extérieur d'un duplex et de l'autre côté, une crevasse sous cette maison unifamiliale qui date de 1838.

Nicolas Gagnon, qui venait d'acheter le duplex et qui habitait le rez-de-chaussée, est sous le choc.

« Là c'est d'essayer de faire venir des experts. Qu'est-ce qu'on va faire? Nos assurances... on a appelé les assurances pour les maintenir informés. On est dans un cas particulier », a-t-il déclaré.

Benjamin Cloutier, le propriétaire de la maison ancienne a vécu toute une surprise.

« Ils nous ont même pas avertis en fait. Moi de mon côté, ils ne m'ont pas averti qu'ils creusaient. On a reçu une lettre en fait jeudi dernier et les travaux étaient déjà débutés ici depuis une bonne semaine et demie », a-t-il expliqué.

Un immeuble à condos de deux étages doit être construit sur ce terrain. Le promoteur du projet, André Laferrière, tente d'expliquer la cause de l'affaissement.

« On est sur de l'argile. On est dans un terrain où la ruelle se délave. Le bâtiment à côté n'a pas de solage. C'est un genre de cave de service avec des pierres donc l'eau rentre et c'est tous les facteurs. C'est les ingénieurs qui vont déterminer les causes de tout ça », a expliqué M. Laferrière.

L'arrondissement, qui a accordé le permis de construire, ne comprend pas ce qui a pu se produire.

« Comment se fait-il que ça a cédé? Je ne suis pas en mesure de le dire, mais on va prendre soin des gens. Ce qui nous préoccupe, c'est la sécurité des gens qui sont dans les bâtiments adjacents. », a indiqué le maire de l'Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard.

L'arrondissement et le promoteur immobilier promettent de donner des réponses rapidement aux nombreuses questions soulevées par cette excavation.

PLUS: