NOUVELLES

Rendez-vous mardi à Toronto

15/10/2012 11:19 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

À minuit lundi soir, il y aura un mois que le lock-out a été décrété par Gary Bettman et les dirigeants de la Ligue nationale de hockey. Plus tôt dans la journée, les parties ont fini par s'entendre pour se rencontrer à nouveau, mardi à Toronto.

Encore une fois, c'est en comité restreint que la réunion se tiendra. Donald et Steven Fehr, de l'Association des joueurs, se retrouveront devant Gary Bettman et Bill Daly, de la LNH.

La direction du circuit, qui a suspendu ses activités pour la troisième fois en 19 ans, s'attend toujours à d'importantes concessions de la part des joueurs.

On n'est plus qu'à quelques jours de l'annulation d'une autre portion du calendrier 2012-2013. Déjà 82 rencontres ont ainsi été rayées, soit tous les matchs prévus entre le 11 et le 24 octobre.

La semaine dernière à New York, les parties résumaient chacune à sa façon l'impasse qui prévaut dans les pourparlers.

« Le moindre mouvement est mieux qu'aucun mouvement. Nous espérons ainsi aller de l'avant. Mais même si nous essuyons un recul, ce pourrait être mieux que la situation actuelle. C'est le message que nous leur avons livré », a résumé Daly.

Le syndicat a soutenu que la ligue peut également soumettre la prochaine offre.

« Nous tentons toujours d'avancer des idées afin de contribuer à des offres, et Bill le sait pertinemment parce que nous le lui répétons sur une base régulière, a commenté Steve Fehr, la semaine dernière. Nous espérons qu'ils font la même chose de leur côté. Personne ne devrait rester à rien faire. »

La dernière offre de règlement est venue de la ligue le 12 septembre. Elle avait revu à la baisse ses demandes en matière de partage des revenus.

Les propriétaires souhaitent que la part des joueurs passe immédiatement de 57 % à 49 %, pour ensuite atteindre un plancher à 46 % au cours des six années suivantes.

Les joueurs ont riposté avec une demande d'indexation du pourcentage actuel qui ferait passer leurs revenus de 1,87 milliard de dollars à 2,1 milliards de dollars sur une période de trois ans.

Les joueurs auraient normalement dû toucher un premier chèque de paie lundi. Au lieu de cela, ils ont simplement récupéré le pourcentage de leur salaire de l'an passé placé en fiducie par les propriétaires dans le but de se prémunir contre une baisse soudaine de leurs revenus.

En manque

Pendant que les négociations piétinent, nombreux sont les médias qui tentent d'offrir un succédané aux amateurs de hockey qui vivent durement la période de sevrage imposée par le lock-out.

Les expériences tentées au cours des dernières heures vont jusqu'à des comptes rendus de matchs simulés à la radio ou dans les journaux.

Selon les simulations du réseau ESPN avec le jeu vidéo NHL13, le Canadien a gagné ses deux premiers matchs de la saison, contre Ottawa et Toronto. Josh Gorges a inscrit le but vainqueur en tirs de barrage face aux Maple Leafs.

PLUS: