NOUVELLES

L'endettement des Canadiens sous-estimé

15/10/2012 04:28 EDT | Actualisé 14/12/2012 05:12 EST

Statistique Canada révise ses chiffres et évalue que l'endettement des Canadiens, précédemment estimé à 151 % de la valeur du revenu disponible, est en fait de 162 %.

L'agence fédérale a revu sa méthode de calcul en excluant les institutions à but non lucratif de la catégorie des ménages, ce qui lui a permis de mieux observer l'état des finances des citoyens.

Les nouvelles données de Statistique Canada montrent que l'endettement était sous-estimé depuis sept ans.

L'endettement canadien équivaut ainsi à celui qui avait été observé aux États-Unis et au Royaume-Uni avant que la valeur des propriétés ne s'effondre. Au sommet de la bulle immobilière en 2007, aux États-Unis, l'endettement des ménages était de 170 %.

« Dans l'ensemble, cela confirme notre vision baissière que le boom immobilier au Canada est insoutenable et qu'une correction éventuelle, qui nous semble déjà en cours, risque d'avoir des effets négatifs importants pour la croissance », prévient l'analyste de Capital Economics David Madani.

Par ailleurs, les Canadiens possèdent plus d'actifs que les Américains et les Britanniques avant la crise financière, toujours selon les nouveaux calculs de Statistiques Canada. La plupart de ces actifs résident dans les propriétés que possèdent les foyers, ce qui laisse croire qu'une correction immobilière ou une dégringolade de l'économie pourrait avoir d'importantes répercussions sur les finances des ménages.

Les analystes croient toutefois que le marché immobilier canadien est en meilleur état que l'était le marché américain avant la crise. De plus, les prêts hypothécaires à risques ne représentent qu'un faible pourcentage des prêts consentis.

Selon les données publiées lundi par l'Association canadienne de l'immeuble, les ventes résidentielles désaisonnalisées sont en baisse de 15,1 % par rapport aux résultats enregistrés en 2011 à l'échelle nationale. Une hausse mensuelle de 2,5 % est tout de même enregistrée entre août et septembre.

PLUS: