Après la saison des terrasses, le temps de Fêtes ou à l'arrivée du printemps, nombreux sont ceux qui adoptent la cure de jeûne sous prétexte que cela les « détoxifiera » de tous leurs abus de l'année. Et ces jeûneurs, croient-ils toujours au père Noël?

Le corps gèrent constamment les déchets en circulation. Bien sûr, ceux qui abusent de gras, d'alcool et de sucres exigent un travail supplémentaire à l'organisme et à long terme, cela est certainement malsain. Mais, le fait de le priver toute la journée en ne lui donnant que de l'eau, du jus de fruits ou de la soupe au chou ne risque pas de venir à bout de tous les excès de l'année. Évidemment, si vous éliminiez ces excèsde votre alimentation d'un coup sec, vous vous sentirez mieux et aurez certainement moins de difficulté à digérer. Mais, pourquoi opter pour la pilule miracle pour apaiser vos maux, à défaut de prévenir au lieu de guérir?

Tout d'abord, il faut savoir que le cerveau ne carbure qu'au glucose. Pour l'alimenter, de 50% à 60% de l'énergie quotidienne provient des glucides (produits céréaliers, féculents, fruits...). Desquels, le corps puisera aussi le glucose pour effectuer ses activités métaboliques (digestion, respiration, élimination) et physiques (marcher, courir, tâches ménagères). Lorsque le corps est privé de glucides, comme avec les régimes très faibles en glucides, il leprend dans les réserves de glycogène (forme sous laquelle les glucides sont stockés dans le foie), ce qui engendre une perte d'eau et donc de poids. C'est pourquoi une perte de poids importante est souvent observée dès le début d'une cure ou d'un régime sévère.

(Lire la suite sous la galerie photos...)

Loading Slideshow...
  • Ça peut être dangereux

    Les gens avec des déficiences, immunodéprimés, diabétiques ou qui suivent des traitements de chimiothérapie devraient s'abstenir de faire un jeûne à base de jus. Une forte consommation de sucre provoquerait ainsi de la fatigue, une perte de poids, des troubles de la vision, des infections... pour n'en nommer que quelques effets. Selon <a href="http://yourlife.usatoday.com/health/story/2012-03-12/Done-properly-juicing-can-play-role-in-healthy-diet/53498466/1" target="_hplink">USA Today</a>, un haut niveau de potassium et de minéraux du à une consommation excessive de jus pourrait avoir des effets désastreux sur les malades des reins.

  • Ça n'est pas mieux que les fruits et légumes entiers

    Les fibres et certains antioxydants contenus dans la peau des fruits et légumes entiers sont irremplaçables. Et ils sont éliminés dans le jus. Par exemple, la pulpe des oranges fournit des flavonoïdes, ce dont le jus d'orange est dépourvu. De plus, le manque de fibres fait que le corps absorbe le sucre plus rapidement... Attention donc à l'effet pervers.

  • Le jus remplit moins que les fruits et légumes

    Vous ne vous sentirez pas de sasiété après un verre de jus. Si vous buvez vos repas au lieu de les mâcher, votre estomac ne sera pas dupe.

  • Le jeûne à base de jus peut faire partir les bons nutriments

    Vous devriez toujours être méfiant envers les régimes qui éliminent des groupes entiers d'aliments. En effet, les vitamines et sels minéraux ont parfois besoin de se regrouper pour être absorbés. Sans oublier le fait que l'apport en protéines est très important pour la construction de nouvelles cellules et du tissu musculaire. Attention donc à ne pas nuire à l'absorption des vitamines et des nutriments essentiels au bon fonctionnement du corps.

  • Ça n'est pas un moyen efficace de perdre du poids

    Vous voulez perdre du poids? Coupez le gras et le sucre et vous verrez votre taille s'amincir. Ça n'est pas en buvant que du sucre que ça marchera... ou alors sur du court terme et votre corps se vengera!

  • Il n'y a pas grand chose à nettoyer de toutes façons...

    Mais que doit-on nettoyer au fait? Notre corps le fait déjà tout seul. Chaque jour, nous éliminons produits chimiques et alcool à travers l'urine, la sueur et les selles. Pas besoin de se punir avec une diète de jus, dont l'efficacité n'a jamais été prouvée scientifiquement de toutes façons. (Photo: gracieuseté de<a href="http://www.flickr.com/photos/lululemonathletica/" target="_hplink">Flickr/lululemon athletica</a>)

  • Ça coûte cher

    Les détox à base de jus sont une vraie <em>business</em>. L'industrie de la détox est en pleine expansion et auraient ramené plus de <a href="http://www.businessweek.com/magazine/content/11_09/b4217077879973.htm" target="_hplink">60 milliards</a> en 2011, selon Marketdata Enterprises. Un jeûne à base de jus vous coûtera environ 65-70$ par jour. Et les machines à jus pour le faire soi-même à la maison coûtent en moyenne de 30 à 300$. (Photo: gracieuseté de <a href="http://www.flickr.com/photos/stawarz/" target="_hplink">Flickr/Andrew Stawarz</a>)

  • Ça ne va pas guérir ni prévenir le cancer

    Que cela soit dit: il n'y a absolument aucune évidence ou conclusion scientifiques prouvant l'incidence du jus sur la prévention ou le traitement contre le cancer. Au contraire, durant la maladie votre corps a besoin de toutes ses forces, donc des nutriments et des sels minéraux contenus dans une diète équilibrée. Et l'<a href="http://www.cancer.org/Treatment/TreatmentsandSideEffects/ComplementaryandAlternativeMedicine/DietandNutrition/fasting" target="_hplink">American Cancer Society</a> ne supporte pas le jeûne au regard des découvertes scientifiques actuelles.

  • «Mais ma copine m'a dit que c'était génial!»

    C'est vrai. beaucoup de gens essayent ces cures et ont, soit-disant, beaucoup plus d'énergie qu'avant. Selon la clinique Mayo, cela peut s'expliquer par le fait que qu'ils sont convaincus de faire quelque chose de bien pour leur corps. Vive l'effet placebo!

Après quoi, le corps puisera dans les muscles, puis le gras, pour y dénicher des sources suffisantes de glucose. L'objectif peut sembler atteint lorsque l'organisme s'attaque aux réserves de graisse, mais ce phénomène métabolique crée aussi des déchets, les corps cétoniques. Ce sont d'ailleurs ces substances qui sont responsables du sentiment de légèreté ressenti après un certain temps lors d'un jeûne ou d'une cure très restreinte en énergie. En trop grande quantité, l'acidité des corps cétoniques peut endommager les reins qui les éliminent et la mauvaise haleine, puisqu'en excès, ils s'éliminent aussi par les poumons et donc, la respiration. Rien de très sain pour le corps, ni pour les personnes qui nous entourent!

Puis, en privant le corps d'énergie pendant plusieurs jours, il se retrouve en état de survie. Une perte de poids importante dans un court laps de temps est aussi déstabilisante pour le corps qui est constamment à la recherche d'équilibre. Au moment où ladite cure est enfin terminée, les anciennes habitudes alimentaires reviennent, évidemment. Le corps ressent généralement le besoin de stocker l'énergie enfin ingérée en quantité raisonnable, au cas où une autre restriction sévère survenait. Voilà pourquoi la plupart des régimes sévères ou les cures ne règlent pas le problème à long terme et que la plupart des gens reprennent le poids perdu.

Bref, au lieu de « détoxifier » votre corps une fois par année à l'aide d'une miraculeuse cure, pourquoi ne pas agir à la source? Au quotidien, en optant pour une alimentation variée, de l'activité physique sur une base régulière et une consommation d'alcool modérée, vous accumulerez beaucoup moins de kilos et de maux. Nul besoin de faire le ménage du printemps après ça!


Loading Slideshow...
  • Ça peut être dangereux

    Les gens avec des déficiences, immunodéprimés, diabétiques ou qui suivent des traitements de chimiothérapie devraient s'abstenir de faire un jeûne à base de jus. Une forte consommation de sucre provoquerait ainsi de la fatigue, une perte de poids, des troubles de la vision, des infections... pour n'en nommer que quelques effets. Selon <a href="http://yourlife.usatoday.com/health/story/2012-03-12/Done-properly-juicing-can-play-role-in-healthy-diet/53498466/1" target="_hplink">USA Today</a>, un haut niveau de potassium et de minéraux du à une consommation excessive de jus pourrait avoir des effets désastreux sur les malades des reins.

  • Ça n'est pas mieux que les fruits et légumes entiers

    Les fibres et certains antioxydants contenus dans la peau des fruits et légumes entiers sont irremplaçables. Et ils sont éliminés dans le jus. Par exemple, la pulpe des oranges fournit des flavonoïdes, ce dont le jus d'orange est dépourvu. De plus, le manque de fibres fait que le corps absorbe le sucre plus rapidement... Attention donc à l'effet pervers.

  • Le jus remplit moins que les fruits et légumes

    Vous ne vous sentirez pas de sasiété après un verre de jus. Si vous buvez vos repas au lieu de les mâcher, votre estomac ne sera pas dupe.

  • Le jeûne à base de jus peut faire partir les bons nutriments

    Vous devriez toujours être méfiant envers les régimes qui éliminent des groupes entiers d'aliments. En effet, les vitamines et sels minéraux ont parfois besoin de se regrouper pour être absorbés. Sans oublier le fait que l'apport en protéines est très important pour la construction de nouvelles cellules et du tissu musculaire. Attention donc à ne pas nuire à l'absorption des vitamines et des nutriments essentiels au bon fonctionnement du corps.

  • Ça n'est pas un moyen efficace de perdre du poids

    Vous voulez perdre du poids? Coupez le gras et le sucre et vous verrez votre taille s'amincir. Ça n'est pas en buvant que du sucre que ça marchera... ou alors sur du court terme et votre corps se vengera!

  • Il n'y a pas grand chose à nettoyer de toutes façons...

    Mais que doit-on nettoyer au fait? Notre corps le fait déjà tout seul. Chaque jour, nous éliminons produits chimiques et alcool à travers l'urine, la sueur et les selles. Pas besoin de se punir avec une diète de jus, dont l'efficacité n'a jamais été prouvée scientifiquement de toutes façons. (Photo: gracieuseté de<a href="http://www.flickr.com/photos/lululemonathletica/" target="_hplink">Flickr/lululemon athletica</a>)

  • Ça coûte cher

    Les détox à base de jus sont une vraie <em>business</em>. L'industrie de la détox est en pleine expansion et auraient ramené plus de <a href="http://www.businessweek.com/magazine/content/11_09/b4217077879973.htm" target="_hplink">60 milliards</a> en 2011, selon Marketdata Enterprises. Un jeûne à base de jus vous coûtera environ 65-70$ par jour. Et les machines à jus pour le faire soi-même à la maison coûtent en moyenne de 30 à 300$. (Photo: gracieuseté de <a href="http://www.flickr.com/photos/stawarz/" target="_hplink">Flickr/Andrew Stawarz</a>)

  • Ça ne va pas guérir ni prévenir le cancer

    Que cela soit dit: il n'y a absolument aucune évidence ou conclusion scientifiques prouvant l'incidence du jus sur la prévention ou le traitement contre le cancer. Au contraire, durant la maladie votre corps a besoin de toutes ses forces, donc des nutriments et des sels minéraux contenus dans une diète équilibrée. Et l'<a href="http://www.cancer.org/Treatment/TreatmentsandSideEffects/ComplementaryandAlternativeMedicine/DietandNutrition/fasting" target="_hplink">American Cancer Society</a> ne supporte pas le jeûne au regard des découvertes scientifiques actuelles.

  • «Mais ma copine m'a dit que c'était génial!»

    C'est vrai. beaucoup de gens essayent ces cures et ont, soit-disant, beaucoup plus d'énergie qu'avant. Selon la clinique Mayo, cela peut s'expliquer par le fait que qu'ils sont convaincus de faire quelque chose de bien pour leur corps. Vive l'effet placebo!