NOUVELLES

Trois militants salafistes tués dans la bande de Gaza

14/10/2012 02:15 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

Trois Palestiniens ont été tués à la suite de deux raids israéliens survenus samedi et dimanche dans la bande de Gaza. L'une des victimes est le chef d'un important groupe salafiste lié à Al-Qaïda.

Hicham al-Saedni, chef de Tawhid et Djihad, a été tué lors de la première frappe aérienne qui a ciblé le camp de réfugiés de Jabaliya. C'est ce qu'a indiqué le Hamas, le groupe islamiste à la tête de Gaza. L'autre victime serait un militant salafiste de 42 ans. L'attaque aurait fait deux blessés, dont un enfant.

L'armée israélienne avait annoncé avoir tué deux hommes, spécifiant seulement que ceux-ci appartenaient à un groupe islamiste « affilié au djihad mondial ».

Un deuxième raid survenu quelques heures plus tard près de Khan Younis, dans le sud de la région, a coûté la vie à un troisième militant. Une personne a également été blessée. Une troisième attaque visant un terrain d'entraînement du Hamas n'a pas fait de victime.

Le groupe Tawhid et Djihad est en compétition avec le Hamas, qu'il accuse d'être trop modéré et de ne pas appliquer la loi islamique. Le groupe aurait les mêmes racines idéologiques qu'Al-Qaïda et, comme son nom l'indique, place la guerre sainte au centre de son action.

PLUS: