Grand Prix de Corée du Sud: Vettel s'envole, Alonso sans voix

Publication: Mis à jour:
Sebastian Vettel sur le podium de Yeongam. (AFP)
Sebastian Vettel sur le podium de Yeongam. (AFP)

Sebastian Vettel n'a pas fait la moindre erreur, bien protégé par son coéquipier. Fernando Alonso a ramassé les miettes du festin promis à Red Bull.

Sur le circuit de Yeongam, Vettel a remporté sa troisième victoire d'affilée, et a pris la tête du championnat.

Au départ, Mark Webber en pole n'a pas pu résister au pilote allemand dans une forme splendide. Après avoir glissé légèrement à l'extinction des feux rouges, il a bien tenté de résister, mais sans succès. S'en est suivi une représentation...

Fernando Alonso (Ferrari) a fait le plus dur en se hissant au troisième rang dans le premier tour, et l'a gardé sans pouvoir s'approcher des pilotes Red Bull. Il a fait une course parfaite, mais avec une voiture moins performante. C'est tout.

Son coéquipier Felipe Massa s'est même approché de lui au point que Ferrari a rappelé au Brésilien son devoir de réserve... pour ne pas dire de réserviste.

« C'est quand même une bonne journée, même si les Red Bull sont difficiles à battre en ce moment. La bonne nouvelle, c'est qu'on a pris la deuxième place du classement constructeurs à McLaren », a rappelé Alonso.

McLaren a connu une course de misère, avec l'abandon de Jenson Button au premier tour, fauché par Kamui Kobayashi, et la 10e place de Lewis Hamilton, incapable de résister à Massa et à Kimi Raikkonen.

La performance du jour dans l'anonymat du peloton revient à Nico Hulkenberg, qui a fini 6e dans sa Force India, après le beau dépassement de la course, quand il s'est débarrassé d'un seul coup de volant de Romain Grosjean et d'Hamilton.

Avec cette convaincante victoire, Sebastian Vettel a 215 points au compteur, soit 6 de plus que Fernando Alonso. Il reste quatre courses à disputer : Inde, États-Unis, Abou Dhabi et Brésil.

« Un jour parfait pour l'équipe et pour moi, a admis Vettel. Il était important de bien démarrer. J'ai pu rattraper Mark, et me placer à l'intérieur pour le virage, et j'ai pris la tête. Ma seule erreur aujourd'hui : un méplat au virage no 3, ce qui n'a pas été trop grave.

« Tâchons de garder la position où nous sommes maintenant. Il faut continuer à travailler simplement, correctement », a conclu Vettel.

Résultats du Grand Prix de Corée :

  • 1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) en 1 h 36:28,651 à la moyenne: 191,939 km/h
  • 2. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) à 8,231
  • 3. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 13,944
  • 4. Felipe Massa (BRA/Ferrari) à 20,168
  • 5. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) à 36,739
  • 6. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes-Benz) à 45,301
  • 7. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 54,812
  • 8. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) à 1:09,589
  • 9. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari) à 1:11,787
  • 10. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 1:19,692
  • 11. Sergio Pérez (MEX/Sauber-Ferrari) à 1:20,062
  • 12. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes-Benz) à 1:24,448
  • 13. Michael Schumacher (GER/Mercedes-Benz) à 1:29,241
  • 14. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) à 1:34,924
  • 15. Bruno Senna (BRA/Williams-Renault) à 1:36,902
  • 16. Vitaly Petrov (RUS/Caterham-Renault) à 1 tour
  • 17. Heikki Kovalainen (FIN/Caterham-Renault) à 1 tour
  • 18. Timo Glock (GER/Marussia-Cosworth) à 1 tour
  • 19. Charles Pic (FRA/Marussia-Cosworth) à 2 tours
  • 20. Narain Karthikeyan (IND/HRT-Cosworth) à 2 tours
Les autres concurrents n'ont pas été classés