NOUVELLES

Perdre le match et son capitaine

14/10/2012 01:31 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

Les Tigers de Détroit ont évité la catastrophe de peu, et les Yankees de New York, eux, l'ont vécue. Après avoir bousillé une avance de 4 points, les Tigers ont vaincu les Yankees 6 à 4 en 12 manches.

Pis encore, les Yankees ont perdu les services de l'inter Derek Jeter pour le reste des séries. Le capitaine des Yankees s'est fracturé la cheville gauche sur un roulant en 12e manche et il ne jouera plus du reste des séries.

Avec un seul retrait dans cette même 12e, Delmon Young a brisé l'égalité grâce à une flèche au champ centre qui a permis à Miguel Cabrera, le détenteur de la triple couronne, de croiser le marbre.

Don Kelly en a ajouté et les Tigers menaient alors par deux points. Drew Smily a fermé les livres en relève et Détroit pouvait pousser un soupir de soulagement.

Car ce premier match de la série de championnat de l'association américaine disputé à New York avait des airs de déjà-vu. En neuvième manche, les Yankees étaient en retard 4 à 0.

Le circuit d'Ichiro Suzuki a redonné espoir aux partisans new-yorkais, mais même ceux-ci ont eu de la difficulté à croire ce qui s'en est suivi.

Le héros du troisième match contre les Orioles il y a trois jours, Raul Ibanez, spécialiste des fins dramatiques, a retroussé l'offrande de Jose Valverde derrière la clôture au champ droit pour son troisième circuit en quatre matchs.

Une vision de cauchemar pour les joueurs des Tigers qui, cinq minutes plus tôt, ne voyaient aucune raison de s'inquiéter.

Rien ne laissait présager cette remontée lorsque Russell Martin s'est présenté à la plaque en neuvième manche.

Tout au long de la rencontre, New York a gaspillé des occasions en or, laissant les buts remplis à trois reprises et un total de 26 coureurs sur les sentiers.

Malgré quelques ratées, les lanceurs des Tigers avaient accompli un travail honnête jusqu'à ce moment. Doug Fister, le partant, a blanchi les Yankees en dépit de six coups sûrs accordés. Valverde, venu en relève en neuvième, a bien failli gâcher toute la fête.

De son côté, le lanceur new-yorkais Andy Pettitte est toujours à la recherche de sa première victoire en séries éliminatoires cette saison. Il a été relevé après six manches et deux tiers de travail.

L'inspiration recherchée par le retour d'Alex Rodriguez dans la formation n'a pas frappé ses coéquipiers. « A-Rod » a été remplacé en huitième manche par Eric Chavez, il aura néanmoins eu le temps de laisser six coureurs sur les sentiers lors de ses trois présences au bâton infructueuses.

Le deuxième match de la série aura lieu dimanche à 16 h (HAE).

PLUS: