Des dizaines de familles ont participé dimanche à une cérémonie de départ à la base militaire de Valcartier pour les 90 soldats qui accompliront une mission de formation en Afghanistan dans les prochains mois.

Dans le cadre de l'Opération « Attention », ces militaires encadreront les forces de sécurité afghanes jusqu'en juin 2013. Ils ont notamment reçu des cours de langue, d'histoire et de culture pour cette mission particulière.

« On a appris sur la culture afghane, le dari un peu, c'est important de connaître leur langue, c'est une marque de respect de se forcer à apprendre, de s'adapter à leur culture », explique le sergent Tsing Chow.

La mission se déroule dans une zone de non-combat, mais les militaires conviennent qu'elle comporte des risques, alors que les attaques des talibans contre les forces internationales se poursuivent.

« La menace est toujours présente, ce n'est pas à négliger, mais on est bien entraînés pour faire face au danger », indique le capitaine Patrice Villeneuve.

La capitaine Samantha Laplante souligne qu'il s'agit souvent d'attaques isolées. « Il y a toujours des incidents partout dans le monde, mais c'est des incidents isolés, c'est sûr que c'est inquiétant, mais on a fait de l'excellent entraînement. »

Les militaires ont quitté la base de Valcartier vers 12 h en direction de l'Aéroport Jean-Lesage. Le décollage était prévu à 13 h 15. D'ici la mi-novembre, plus de 700 soldats canadiens viendront les rejoindre.