NOUVELLES

La revanche des Carabins

13/10/2012 06:28 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST
Shutterstock

Une semaine après avoir encaissé une correction sévère aux mains du Rouge et Or, les Carabins ont obtenu leur revanche samedi au CEPSUM à l'Université de Montréal.

Devant leurs bruyants partisans, les Carabins ont vaincu l'Université Laval 23 à 20.

Si le premier duel inégal entre les deux équipes a pu décevoir certains amateurs, la rencontre d'aujourd'hui a offert un spectacle haut en couleur.

Malgré la défaite, l'entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin, n'a pas semblé impressionné par ses adversaires.

« Dans le contexte du nouveau chandail et de la foule, si c'est la meilleure opposition qu'ils peuvent nous offrir, j'ai confiance en mon équipe pour la suite. »

Un départ plus convaincant

Les Carabins ont semblé tirer des leçons de leur début de match désastreux à Québec il y a six jours. Cette fois, tôt dans la rencontre les Carabins ont pris l'avance pour la maintenir tout le long de la première demie.

Le quart Alexandre Nadeau-Piuze a lancé deux passes de touché pendant les deux premiers engagements pour permettre à son équipe de retraiter au vestiaire avec une avance de 15-3.

Mais l'excellente défense du Rouge et Or s'est ressaisie en deuxième demie et tranquillement l'attaque a retrouvé sa touche.

Après avoir inscrit un touché et un placement, le Rouge et Or a complété la remontée grâce à son quart, Tristan Grenon, qui s'est faufilé dans la zone des buts avec quelques minutes à disputer au match.

Alors en tête par deux points (20-18), l'Université Laval était en bonne position pour damer le pion à ses éternels rivaux.

Mais Montréal n'en était plus à un revirement prêt.

Jonathan Gagnon a recouvré le botté de dégagement bloqué de Boris Bédé. Les Carabins en ont ensuite profité pour s'approcher à la ligne de 22 du Rouge et Or et reprendre les devants pour de bon grâce au placement de David Deschamps.

Alexandre Nadeau-Piuze et le porteur de ballon Rotrand Sené ont mené la charge montréalaise tout au long de la rencontre. Le premier a complété 20 de ses 27 passes, dont deux pour le majeur, tandis que le second a obtenu 130 verges de gains au sol contre la meilleure défense canadienne contre la course.

Les deux équipes ont maintenant une fiche identique de 6-1. Le bris d'égalité appartient toutefois au Rouge et Or qui totalise 16 points de plus au cumulatif.